Le Parti Québécois dépose une motion demandant l’abolition de la prime remise aux médecins de famille
mardi 21 octobre, 2014
Facebook
Twitter

Québec, le 21 octobre 2014 – Le député de Verchères et porte-parole de l’opposition officielle en matière d’éthique et d’intégrité, Stéphane Bergeron, a déposé aujourd’hui à l’Assemblée nationale une motion demandant l’abolition du programme de primes aux médecins pour la prise en charge de patients.

« Par manque de temps, lors de son Conseil général, le Parti libéral n’a pu prendre position sur une résolution provenant des militants de Montérégie-Centre, d’ailleurs région du ministre de la Santé, Gaétan Barrette. La résolution demandait l’abolition du programme de primes aux médecins. Nous donnons aujourd’hui l’occasion à l’aile parlementaire libérale de faire connaître sa position à cet égard », a déclaré Stéphane Bergeron.

La motion se lit comme suit :

« Que l’Assemblée nationale demande l’abolition du programme de primes aux médecins pour la prise en charge de patients, telle que proposée par la Commission politique régionale de Montérégie-Centre du Parti libéral du Québec. »

Le remboursement ou la démission Le député réitère par ailleurs que le ministre Yves Bolduc a le choix : rembourser la totalité de sa prime de 215 000 $ ou démissionner de son poste.

« Yves Bolduc a retiré 215 000 $ d’un programme qu’il avait lui-même mis en place, tout en détournant l’esprit même de la prime. En effet, alors qu’elle vise à inciter les médecins de famille à prendre davantage de patients en charge, le ministre en a abandonné des centaines. C’est inacceptable! », a conclu le député.

Rappelons que l’aile parlementaire libérale avait également défendu sans nuance le versement des primes au Dr Bolduc lors d’un vote portant sur une motion de l’opposition péquiste le 17 septembre dernier.

Bienvenue sur le site du Parti Québécois!

Une de nos propositions pourrait vous intéresser.

Vous voulez en savoir plus?