Le Parti Québécois demande à la ministre de la Justice d’accompagner l’Ordre des ingénieurs du Québec dans le renforcement des règles
mercredi 11 juin, 2014
Facebook
Twitter

Québec – Le Parti Québécois a fait part de sa préoccupation après que de nouvelles plaintes aient été déposées par le Bureau du syndic de l’Ordre des ingénieurs du Québec contre six ingénieurs et un ex-membre de l’Ordre qui seraient impliqués dans des activités de collusion. Le député de Labelle et porte-parole de l’opposition officielle en matière de lois professionnelles, Sylvain Pagé, souhaite que la ministre de la Justice accompagne l’Ordre dans son travail de renforcement des règles.

« Cette situation nous interpelle et nous croyons que la ministre devrait poser un regard attentif sur les travaux de l’Assemblée générale annuelle de l’Ordre des ingénieurs du Québec », a signalé Sylvain Pagé. Notons que le Bureau du syndic gère actuellement environ 800 enquêtes, dont près de 500 sont reliées aux dossiers de collusion, de corruption ou de contributions politiques illégales.

« La ministre a un devoir d’accompagnement de l’Ordre et doit répondre aux propositions qui seront adoptées demain par les membres. Nous espérons que l’état de la situation financière et la volonté des administrateurs de l'Ordre permettront d'assumer la mission de protection du public. Tout comme la population, nous souhaitons rétablir la confiance qui est fortement ébranlée par les accusations criminelles, les enquêtes en cours et par les révélations faites à la commission Charbonneau. C’est pour cela que les députés du Parti Québécois feront preuve de vigilance en matière d’éthique et d’intégrité », a conclu le porte?parole.

Bienvenue sur le site du Parti Québécois!

Une de nos propositions pourrait vous intéresser.

Vous voulez en savoir plus?