Le Parti Québécois défend les familles
mardi 28 octobre, 2014
Facebook
Twitter

Québec, le 28 octobre 2014 – Dans une motion déposée aujourd’hui, le député de Terrebonne et porte-parole de l’opposition officielle en matière de famille, Mathieu Traversy, demande au gouvernement libéral de s’engager à maintenir le soutien financier aux haltes-garderies communautaires.

« Les haltes-garderies communautaires accueillent près de 45 000 enfants chaque année. Elles permettent d’aider de nombreuses familles, souvent parmi les plus vulnérables de notre société. Nous partageons l’inquiétude de l’Association des haltes-garderies communautaires du Québec et nous déplorons le manque de transparence du gouvernement ainsi que l’inquiétude qu’il sème dans tous les milieux, mais surtout au sein des familles », a déclaré Mathieu Traversy.

La motion adoptée unanimement se lit comme suit :

« Que l’Assemblée nationale reconnaisse le travail important des haltes-garderies communautaires qui répondent à un large éventail de réalités familiales et sociales et qui visent à accompagner les familles québécoises;

Qu’elle s’engage à maintenir le programme de soutien financier des haltes-garderies communautaires et à assurer la pérennité des fonds qui lui sont consacrés. »

Le député rappelle que le bien-être des familles a toujours été au cœur de l’engagement du Parti Québécois. Notre gouvernement s’était d’ailleurs fermement engagé à rehausser significativement le financement des organismes communautaires de 162 M$, dont 5 M$ étaient destinés à ceux œuvrant auprès des familles. Malheureusement, le gouvernement libéral a décidé de rompre avec cet engagement, ignorant les besoins criants des organismes communautaires.

« Plus de 200 organismes offrent le service de halte-garderie à des gens qui en ont grandement besoin. Entre autres choses, ces services permettent à des parents de suivre des formations, de chercher un emploi, ou à des nouveaux arrivants de suivre des cours de francisation et, ainsi, d’augmenter leur capacité d’intégration. Ayant voté en faveur de la motion, le gouvernement doit maintenant passer de la parole aux actes et appuyer clairement les organismes », a conclu le député de Terrebonne.

Bienvenue sur le site du Parti Québécois!

Une de nos propositions pourrait vous intéresser.

Vous voulez en savoir plus?