Plus de temps pour les familles. Sérieusement. Le Parti Québécois annonce plus de congés parentaux
mercredi 29 août, 2018
Facebook
Twitter

Pour donner davantage de temps aux familles, le chef et la vice-cheffe du Parti Québécois, Jean-François Lisée et Véronique Hivon, ainsi que les candidats Lucie Allard (Nicolet-Bécancour), Jacques Daigle (Arthabaska) et Jacques Tétreault (Johnson), ont annoncé aujourd’hui plusieurs bonifications au Régime québécois d’assurance parentale (RQAP). C’est dans la Maison de la famille Lu-Nid, à Nicolet, qu’ils ont exposé de quelle façon le Parti Québécois permettrait aux parents de passer plus de temps de qualité avec leur enfant pendant les premiers mois de sa vie.

 

EN BREF

  • Un gouvernement du Parti Québécois instaurera le RQAP-Flex, qui permettra de différer 20 jours ouvrables de congé parental et de les utiliser au cours des 5 premières années de vie d’un enfant.
  • Nous donnerons également 2 semaines de plus de congé parental aux pères.
  • Avec nous, les parents adoptifs bénéficieront des mêmes droits que les parents biologiques.

 

« Les parents le savent, et les futurs parents s’en rendront compte : les enfants grandissent trop vite! Nous les avons entendus; ils veulent plus de temps en famille, et davantage de flexibilité avec leurs congés. C’est pourquoi nous sommes fiers d’annoncer qu’avec un gouvernement du Parti Québécois, les parents qui profitent du RQAP pourront différer jusqu’à 20 jours de congé parental au cours des 5 premières années de vie de leur enfant », a déclaré d’emblée Jean-François Lisée.

 

« Le RQAP, créé sous un gouvernement du Parti Québécois, a permis à des millions de parents de mieux concilier leurs responsabilités familiales et professionnelles. Maintenant, nous donnons de la flexibilité aux parents : les 20 jours de congé à différer pourront être utilisés autant par la mère que par le père », a poursuivi Jacques Tétreault.
 

Par ailleurs, c’est bien connu : un nombre grandissant de pères souhaitent jouer un rôle plus actif auprès de leur enfant. « Nous allons encourager les pères à profiter pleinement des premiers mois de vie de leur bébé, en ajoutant 2 semaines au congé de paternité. Il passera donc de 5 à 7 semaines », a pour sa part annoncé Lucie Allard. 

 

Les parents adoptifs sont aussi des parents!

Le Parti Québécois a aussi dénoncé une injustice qui subsiste au Québec depuis trop longtemps : le fait que les parents adoptifs n’aient accès qu’à une partie des congés offerts aux parents biologiques. « Les parents adoptifs ne sont pas des parents de seconde classe! Nous souhaitons corriger cette iniquité du régime : désormais, les couples qui adoptent un enfant auront les mêmes droits que les parents biologiques. Ils disposeront donc de 30 semaines de congé à 70 % de leur salaire, au lieu des 12 offertes à l’heure actuelle. Lorsqu’il s’agit d’un enfant, qu’il soit adopté ou non, le développement du lien d’attachement est primordial », a de son côté insisté Véronique Hivon.

 

« C’est une petite révolution que nous proposons : nous valorisons la paternité, nous offrons plus de flexibilité en ce qui concerne les congés parentaux, et nous reconnaissons que les parents adoptifs doivent être considérés au même titre que les parents biologiques. Le Parti Québécois, c’est le parti des familles. Sérieusement », a conclu Jacques Daigle.

Notre fiche explicative, cliquez ici.