Le Parti libéral abandonne les régions; le Parti Québécois en fait une priorité
mardi 18 octobre, 2016
Facebook
Twitter

Québec, le 18 octobre 2016 – Le chef de l’opposition officielle, Jean-François Lisée, et le porte parole coordonnateur de l’équipe régions du Parti Québécois, Sylvain Gaudreault, dénoncent les dommages causés par le gouvernement libéral dans les régions du Québec, qui sont le résultat de ses politiques d’austérité toxiques, de son dogmatisme et de sa vision à courte vue.

« La disparition des nombreux outils de développement et de soutien, dont les centres locaux de développement, qui sont passés de 120 à seulement 48, est inadmissible. Au delà des 40 M$ qui ne sont plus disponibles pour appuyer nos entrepreneurs, ce sont l’expertise et les précieux conseils de 3000 mentors bénévoles, le plus souvent des entrepreneurs établis, qui ont été rayés d’un seul coup. Or, ce qu’il y a de plus important pour un jeune qui débute en affaires, c’est le soutien d’une personne qui est déjà passée par là et qui a réussi », a exposé Jean François Lisée.

« Le premier ministre a mis la hache dans plusieurs programmes qui stimulaient le développement régional en disant qu’il n’y aurait pas de conséquences. On sait maintenant que cela est faux. Pire encore, le premier ministre n’a aucune idée de l’effet réel de ses décisions nocives sur les régions; il n’arrive même pas à dire combien d’entreprises ont été soutenues l’année dernière par les structures qui remplacent les CLD; à l’époque, plus de 2000 étaient soutenues par les CLD, chaque année, dans leur création, leur consolidation et leur expansion. Aucun chiffre, non plus, à propos de toutes celles qui n’ont pas eu accès à l’appui des entrepreneurs mentors bénévoles que le Parti libéral a congédiés. Le premier ministre a mis à mal les régions, et il continue d’affirmer qu’il n’y a aucun problème », a poursuivi le chef de l’opposition officielle.

Le Parti Québécois croit qu’un Québec fort passe par la vitalité de ses régions. Il a toujours fait et fait encore aujourd’hui le choix de défendre les régions. « Le premier ministre a choisi de ne pas nommer de ministre responsable des régions. Deux élus de Montréal surveillent de loin ce qui doit pourtant être pris au sérieux. Personne ne comprend ce choix. Difficile de ne pas croire que Philippe Couillard a abandonné cette question pourtant essentielle. M. Lisée m’a nommé coordonnateur de l’équipe régions, et j’ai le mandat de tendre la main aux entrepreneurs et aux décideurs de partout au Québec. Nous serons les alliés de toutes les régions du Québec », a précisé, de son côté, Sylvain Gaudreault.

Bienvenue sur le site du Parti Québécois!

Une de nos propositions pourrait vous intéresser.

Vous voulez en savoir plus?