Le ministre Sylvain Gaudreault s'adresse aux représentants de l'industrie de l'aluminium
lundi 15 octobre, 2012
Facebook
Twitter

Montréal – Le ministre des Transports et ministre des Affaires municipales, des Régions et de l'Occupation du territoire et député de Jonquière, M. Sylvain Gaudreault, rencontre aujourd'hui à Montréal les représentants de l'Association de l'aluminium du Canada (AAC), qui compte trois des plus importantes sociétés d'aluminium au monde : Alcoa, Aluminerie Alouette Inc. et Rio Tinto Alcan Inc.

« Ce sera pour moi l'occasion de faire part à cette industrie structurante et innovante que le gouvernement du Québec la reconnaît comme un fleuron de notre économie et comme un secteur d'avenir qui s'inscrit dans la perspective du développement durable », a indiqué M. Gaudreault.

Le Québec est le troisième plus grand exportateur d'aluminium sur la planète avec 7 % de la production mondiale. Plus de 10 000 emplois directs ainsi qu'un réseau de 4 500 fournisseurs et 1 800 transformateurs sont tributaires de cette industrie qui contribue au développement économique de plusieurs régions du Québec.

En ayant recours à l'hydroélectricité, l'industrie de l'aluminium du Québec utilise une énergie verte, ce qui lui confère un avantage comparatif sur le plan environnemental. L'aluminium, par sa légèreté, contribue à l'amélioration du rendement énergétique des véhicules. Dans la perspective de la volonté gouvernementale de réduire les émissions de GES, il s'impose comme un matériau d'avenir.

« Je profiterai de mon passage à cette rencontre de l'AAC pour réitérer l'engagement du Québec en matière d'indépendance énergétique et d'électrification des transports. Je ferai aussi part aux représentants de cette industrie de mon optimisme à l'égard de la contribution de l'aluminium au développement des transports au XXIe siècle », a conclu M. Gaudreault.