Le ministre Réjean Hébert souligne la Semaine nationale de la santé mentale
samedi 11 mai, 2013
Facebook
Twitter

Québec – Alors que la Semaine nationale de la santé mentale bat son plein depuis lundi dernier, le ministre de la Santé et des Services sociaux et ministre responsable des Aînés, Réjean Hébert, tient à souligner l'implication de nos partenaires en santé mentale dans cet effort de sensibilisation. Il rappelle que la santé mentale est une priorité gouvernementale et qu'il est essentiel de poursuivre les efforts afin de mettre fin aux préjugés et à la stigmatisation.

« Encore aujourd'hui, les personnes aux prises avec des troubles de santé mentale sont souvent victimes de préjugés. La sensibilisation et l'information sont essentielles pour lutter contre la stigmatisation. C'est pourquoi la Semaine nationale de santé mentale et les nombreuses initiatives qui l'accompagnent sont si importantes. Je suis très heureux de constater la forte mobilisation de nos partenaires en santé mentale sur le terrain et tiens aujourd'hui à souligner leur créativité, leur engagement et le travail exceptionnel qu'ils réalisent en cette semaine de sensibilisation - et à chaque jour de l'année - aux quatre coins du Québec pour faire tomber les tabous et informer la population » a indiqué le ministre Hébert.

La santé mentale : un axe prioritaire

La bonification des services de première ligne en santé mentale, le maintien des services offerts dans la communauté pour les personnes souffrant de troubles mentaux graves, le développement d'une offre de service pour les clientèles marginalisées, l'amélioration du réseautage entre les professionnels de la santé concernés, le déploiement d'outils de prévention ainsi que la poursuite de la lutte contre la stigmatisation figurent parmi les principaux enjeux qui seront abordés dans le prochain Plan d'action en santé mentale actuellement en élaboration et qui sera rendu public dans les prochains mois. La future Politique de prévention abordera également la question de la santé mentale.

« La santé mentale est pour nous un axe prioritaire d'intervention. Notre démarche s'inscrit dans une nouvelle vision qui favorise de nouveaux modes de collaboration et de nouvelles façons de faire. Nous visons l'amélioration de l'accessibilité et des services de santé mentale, et ce, pour toute la population », a conclu le ministre Hébert.

Au Québec, on estime qu'une personne sur cinq vit actuellement avec un problème de santé mentale. Selon l'Organisation mondiale de la santé, la maladie mentale sera la deuxième cause de détresse et d'invalidité d'ici quelques années, devancée seulement par les maladies cardiovasculaires.

Durant la Semaine de la santé mentale, diverses activités sont organisées dans toutes les régions du Québec. Avec son thème Tu es formidable! Le sais-tu?, l'Association canadienne pour la santé mentale- Division du Québec souhaite cette année mettre l'accent sur l'estime de soi. Pour en savoir plus, consultez le site www.acsm.qc.ca/ACSM_Quebec/pages/accueil/00_introduction.php.

Bienvenue sur le site du Parti Québécois!

Une de nos propositions pourrait vous intéresser.

Vous voulez en savoir plus?