Le ministre Maka Kotto rend hommage à Hélène Loiselle
jeudi 8 août, 2013
Facebook
Twitter

Québec – C'est avec tristesse que le ministre de la Culture et des Communications, Maka Kotto, a appris le décès de la grande comédienne Hélène Loiselle. À plusieurs titres, on peut considérer cette artiste engagée comme l'une des pionnières du développement du théâtre au Québec. Ses apports ont été innombrables et rien de ce qui touche l'interprétation ne lui était étranger. Son nom figure d'ailleurs à la distribution des premiers radioromans et radiothéâtres réalisés au Québec.

« Hélène Loiselle aura marqué le théâtre et le cinéma québécois par sa façon unique de transcender les personnages. Elle a défendu de manière admirable ses rôles dans les premières pièces de Michel Tremblay : Les belles-sœurs; En pièces détachées; À toi, pour toujours, ta Marie-Lou. Elle nous laisse le souvenir d'une artiste accomplie avec un jeu vibrant tout en retenue. Bien sûr, nous ne pouvons passer sous silence son engagement social et politique et son attachement profond pour le Québec », a déclaré le ministre Kotto.

Très discrète dans la vie, elle explosait littéralement sur scène et à l'écran, avec des personnages qu'elle aimait incarner avec originalité et qui témoignaient de sa grande polyvalence. Des rôles de premier plan lui ont été confiés dans de nombreux téléromans et séries télévisées, et elle fut également de l'aventure des premières émissions jeunesse à la télévision québécoise. À l'âge d'or des téléthéâtres diffusés par Radio-Canada, elle a joué dans nombre d'œuvres classiques et contemporaines.

Le ministre a tenu à présenter ses condoléances aux proches de la comédienne et à l'ensemble de la communauté artistique.