Le ministre Hébert réitère l'importance de la mobilisation contre le VIH/Sida
vendredi 29 novembre, 2013
Facebook
Twitter

Québec- Le ministre de la Santé et des Services sociaux et ministre responsable des Aînés, le docteur Réjean Hébert, souligne la Journée mondiale du sida qui se tiendra le 1er décembre et dont le thème, inspiré par l'Organisation mondiale de la Santé, est, pour une nouvelle année, « Objectif zéro : zéro transmission, zéro préjugé, zéro décès ». Il profite de cette occasion pour rappeler l'importance de prévenir la transmission du VIH et de poursuivre la lutte contre les préjugés à l'endroit des personnes qui vivent avec le sida.

« Au Québec, des milliers de personnes vivent actuellement avec le VIH, et c'est près d'une centaine d'entre elles qui en meurent chaque année. Bien que le taux de mortalité lié à cette infection ait diminué de manière appréciable grâce aux avancées médicales et aux nombreux efforts déployés jusqu'à maintenant, il est essentiel de poursuivre notre travail de prévention, de détection et de sensibilisation », a déclaré le docteur Hébert.

En effet, la Journée mondiale du sida est un moment privilégié pour sensibiliser la population à la réalité des personnes atteintes de cette infection. La conscientisation constitue le meilleur moyen pour combattre les craintes non fondées, les préjugés, les inquiétudes et l'ignorance qui, trop souvent, engendrent des situations de discrimination ainsi que de la stigmatisation. Des campagnes de prévention continuent par ailleurs d'être menées, notamment auprès des jeunes.

« Il est également capital de poursuivre la recherche en vue de trouver de nouvelles méthodes de dépistage, plus rapides et efficaces, et de rejoindre les personnes les plus vulnérables grâce à la précieuse collaboration des groupes communautaires et de l'ensemble des travailleurs de la santé et des services sociaux. Un dépistage plus précoce permet, avec l'aide des traitements médicaux appropriés et d'un suivi médical rigoureux, de prolonger considérablement l'espérance de vie des personnes atteintes et d'aller chercher le soutien nécessaire pour affronter cette épreuve », a expliqué le docteur Hébert.

La Journée mondiale du sida est célébrée le 1er décembre de chaque année depuis 1988, et de nombreux pays s'engagent à cette occasion à poursuivre la lutte contre le VIH dans le cadre d'activités de sensibilisation destinées à rappeler l'existence de ce fléau de santé mondial.

Rappelons que l'utilisation du condom lors de relations sexuelles et l'emploi de matériel stérile de préparation d'injection ou d'inhalation de drogues ainsi que pour le tatouage ou le perçage demeurent les moyens les plus efficaces pour se prémunir contre le sida.