Le ministre Hébert inaugure la nouvelle aile du du Centre de recherche du CHUS
vendredi 28 février, 2014
Facebook
Twitter

Québec – Le ministre de la Santé et des Services sociaux et ministre responsable des Aînés, le docteur Réjean Hébert, a inauguré aujourd'hui les nouveaux locaux du Centre de recherche du Centre hospitalier universitaire de Sherbrooke (CR-CHUS), un centre de recherche situé dans le Parc biomédical de Sherbrooke.

« Les travaux d'agrandissement réalisés au Centre de recherche ont fourni à nos chercheurs un environnement mieux adapté à leurs besoins. Ces nouveaux locaux leur offriront un cadre plus propice à leurs recherches de pointe, au grand bénéfice de notre réseau de santé et de toute la population du Québec », a déclaré le ministre Hébert.

Le projet a permis de doubler la superficie réservée à la recherche et de doter le CR-CHUS de nouveaux appareils de laboratoire, notamment grâce à la construction d'un bâtiment de trois étages, d'une superficie totale de 6 889 mètres carrés, qui communique avec les édifices existants. Une voûte a par ailleurs été érigée afin d'accueillir un nouveau cyclotron, qui permettra aux chercheurs de poursuivre leurs travaux et de produire des isotopes radioactifs importants en médecine nucléaire et pour le diagnostic de certaines maladies. Au final ces travaux profiteront aux quelques 220 chercheurs des six axes de recherche du CR-CHUS, soit Cancer, Diabète, Obésité et Complications cardiovasculaires, Imagerie médicale, Inflammation et Douleur, ainsi que Mère-enfant.

Les travaux d'agrandissement et de réaménagement du CR-CHUS, qui ont débuté en juillet 2012, seront au final réalisés au coût total de 31,7 millions de dollars. L'agrandissement maintenant terminé, les travaux de réaménagement de la première aile laissée vacante pour le moment débuteront bientôt pour se terminer à la fin de l'été 2014, afin de permettre à d'autres chercheurs d'y effectuer leurs travaux de recherche en santé. Le gouvernement du Québec a financé le projet à hauteur de 25,2 millions de dollars et la Fondation du CHUS a fourni quant à elle un montant de 6 millions de dollars. Le Centre de recherche du CHUS a pour sa part assumé le solde de 500 000 $.

« Il est important que ce centre de recherche de renommée internationale, qui figure d'ailleurs parmi les cinq plus grands centres de recherche au Québec, demeure à la fine pointe des technologies. Cela bénéficiera à l'ensemble du Québec en nous permettant d'être à l'avant-garde dans une foule de secteurs. Cet objectif correspond à ceux exprimés dans la Politique nationale de la recherche et de l'innovation que j'ai dévoilée à l'automne dernier. Je suis heureux que notre gouvernement accorde son soutien à ces chercheurs, car leur apport est majeur dans l'avancement des sciences de la santé au Québec », a pour sa part ajouté monsieur Pierre Duchesne, ministre de l'Enseignement supérieur, de la Recherche, de la Science et de la Technologie.

Bienvenue sur le site du Parti Québécois!

Une de nos propositions pourrait vous intéresser.

Vous voulez en savoir plus?