Le ministre Hébert annonce l'ajout d'effectifs professionnels dans les groupes de médecine de famille de la région du Bas-Saint-Laurent
vendredi 13 septembre, 2013
Facebook
Twitter

Québec – Le ministre de la Santé et des Services sociaux et ministre responsable des Aînés, le docteur Réjean Hébert, ainsi que le ministre responsable de la région du Bas-Saint-Laurent, Pascal Bérubé, ont annoncé aujourd'hui l'ajout de ressources professionnelles supplémentaires pour deux groupes de médecine de famille (GMF) de la région du Bas-Saint-Laurent. Ces GMF se partageront un total de 4,5 équivalents temps plein (ETP) pour compléter leurs effectifs professionnels. Cela représente pour le Bas-Saint-Laurent un investissement annuel de 335 953 $.

« L'ajout de professionnels tels que des nutritionnistes, des travailleurs sociaux ou encore des kinésiologues auprès des médecins est un moyen de soutenir la pratique médicale en GMF, car elle permet un meilleur suivi des patients, en particulier ceux souffrant de maladies chroniques », a expliqué le ministre Réjean Hébert.

« Je suis heureux que des GMF de la région puissent bénéficier de l'ajout de professionnels de la santé. En plus de contribuer à appuyer davantage les médecins, cette bonification de l'offre de services au sein des GMF permettra d'améliorer l'accessibilité et la continuité des soins et services médicaux à la population », a souligné le ministre responsable de la région, M. Pascal Bérubé.

« La consolidation du réseau des GMF compte parmi les actions prioritaires de notre gouvernement afin de se doter d'une première ligne forte et accessible. Nous nous sommes engagés à réaliser une série de mesures en ce sens, et l'attribution de nouvelles ressources pour les GMF les plus performants en fait partie », a ajouté le ministre Hébert.

Notons que cet ajout de professionnels est déterminé en fonction de la performance des GMF, selon divers critères, dont le respect et le renouvellement de leur entente contractuelle, l'atteinte de leur objectif d'inscriptions de clientèles, ainsi que leur offre de service en heures défavorables (soirs et fin de semaine) par rapport au nombre de patients inscrits.

À l'échelle nationale, ce sont 181,5 ETP supplémentaires qui seront répartis entre 60 GMF, pour une moyenne de 3 ETP chacun. Cet ajout représente un investissement annuel de 13,6 M$.

Pour connaître la liste complète des GMF qui ont bénéficié d'un ajout d'effectifs au Québec, consultez le www.msss.gouv.qc.ca/presse