Le ministre des Transports porte à 10 M$ son aide pour la réalisation du Plan d'intervention en infrastructures routières locales (PIIRL) et du Plan d'intervention de sécurité routière en milieu municipal (PISRMM)
jeudi 3 octobre, 2013
Facebook
Twitter

Québec – Le ministre des Transports et ministre des Affaires municipales, des Régions et de l'Occupation du territoire, M. Sylvain Gaudreault, est heureux de confirmer l'octroi de 5 millions de dollars supplémentaires pour la poursuite du Plan d'intervention en infrastructures routières locales (PIIRL) et du Plan d'intervention de sécurité routière en milieu municipal (PISRMM). M. Gaudreault en avait fait préalablement l'annonce le 28 septembre dernier lors de la clôture des 72es Assises annuelles de la Fédération québécoise des municipalités (FQM), à la satisfaction des représentants municipaux présents. Ce montant s'ajoute aux 5 millions de dollars annoncés le 1er août dernier, ce qui porte l'enveloppe totale pour ces deux programmes à 10 millions de dollars pour l'exercice financier 2013-2014.

« Je me réjouis qu'un plus grand nombre de MRC et d'organismes admissibles puissent bénéficier de ces programmes. Par l'augmentation du budget qui y est alloué, nous reconnaissons l'importance de favoriser la mobilité et la sécurité des déplacements sur l'ensemble du territoire québécois », a déclaré M. Gaudreault.

Le PIIRL et le PISRMM constituent des outils de planification et d'aide à la décision efficaces visant à permettre aux municipalités d'optimiser les investissements consacrés au réseau routier municipal en intervenant au bon moment et au bon endroit.

Le PIIRL s'adresse aux 84 MRC rurales et semi-rurales du Québec ayant sur leur territoire des routes locales de niveaux 1 et 2, ainsi qu'à 4 villes et agglomérations exerçant certaines compétences de MRC, de même que la municipalité hors MRC de la Baie-James et toutes ses localités composantes (y compris la ville de Chibougamau). L'approche proposée prévoit la détermination par le milieu d'une proportion d'environ 25 % de routes locales essentielles au développement socioéconomique et à la vitalité du territoire. L'état de ces routes, le type d'interventions requises et les budgets disponibles conditionneront par la suite le contenu du plan d'intervention. En somme, les municipalités constituantes d'une MRC pourront déterminer les portions du réseau routier local de niveau 1 ou 2 à traiter en priorité et planifier conséquemment les interventions requises pour une remise en état.

Pour sa part, le PISRMM s'adresse aux MRC, aux agglomérations et aux municipalités exerçant des compétences de MRC. Il permet, d'une part, d'effectuer un diagnostic ciblant les principales problématiques et, d'autre part, d'élaborer un plan d'action décrivant les solutions les plus performantes pour les résoudre. Un PISRMM vise à déterminer les interventions optimales à réaliser pour améliorer la sécurité routière et réduire le nombre d'accidents et de victimes sur le réseau routier municipal.

Les MRC et les organismes admissibles désirant s'inscrire à ces programmes peuvent se procurer toute la documentation au www.mtq.gouv.qc.ca, dans la section Partenaires, sous les onglets Municipalités, Programmes d'aide, Réseau routier municipal.

Bienvenue sur le site du Parti Québécois!

Une de nos propositions pourrait vous intéresser.

Vous voulez en savoir plus?