Le ministre Coiteux refuse de prendre ses responsabilités
jeudi 16 octobre, 2014
Facebook
Twitter

Québec, le 16 octobre 2014 – Le député de Sanguinet et porte-parole de l’opposition officielle pour le Conseil du trésor, Alain Therrien, demande au président du Conseil du trésor, Martin Coiteux, de prendre au sérieux les problèmes au Centre universitaire de santé McGill (CUSM). Nous apprenons en effet aujourd’hui, dans La Presse, que l’ancien directeur du CUSM, Arthur Porter, a dressé des « plans minimalistes », à l’origine des litiges opposant le centre et le consortium responsable de sa construction.

En mai dernier, on nous informait que le consortium réclamait 200 M$ de plus pour la construction du CUSM. « Chaque fois que le Parti Québécois l’a questionné à ce sujet, le ministre Martin Coiteux ne s’inquiétait pas outre mesure des potentiels dépassements de coûts. Pourtant, après l’arrestation d’Arthur Porter, de dirigeants de SNC-Lavalin et de gestionnaires du projet, le gouvernement libéral aurait dû procéder à des vérifications complètes avant la prise de possession, mais il a laissé aller les choses », a déploré Alain Therrien.

Le député a souligné que le projet du CUSM, en partenariat public-privé (PPP), se révèle encore une fois un mauvais choix pour les Québécois. « Philippe Couillard, à l’époque ministre de la Santé, nous annonçait qu’avec la formule PPP, les dépassements de coûts allaient être assumés par le privé. Comment explique-t-il aujourd’hui qu’on les réclame aux contribuables québécois? Il a ensuite nommé son ami Arthur Porter à la tête du CUSM. On connaît la suite, et le rapport rendu public aujourd’hui nous annonce que ce n’est malheureusement pas fini », se désole le porte-parole du Parti Québécois.

« Est-ce que le gouvernement a commencé les paiements au consortium malgré tous les litiges? Et combien, au fait, coûtera le CUSM? Les libéraux nous annonçaient un projet de 1,1 G$ en 2004, alors qu’aujourd’hui, il est estimé à 2,8 G$ au moins », a conclu Alain Therrien.

Bienvenue sur le site du Parti Québécois!

Une de nos propositions pourrait vous intéresser.

Vous voulez en savoir plus?