Le ministre Bolduc doit trouver une solution
jeudi 10 juillet, 2014
Facebook
Twitter

Québec, le 10 juillet 2014 – Le député de Saint-Jean et porte-parole de l'opposition officielle en matière d'emploi, de formation professionnelle, d'alphabétisation et de jeunesse, Dave Turcotte, dénonce la décision du ministre de l’Éducation, du Loisir et du Sport, Yves Bolduc, de suspendre la tenue de la Semaine québécoise des adultes en formation (SQAF), prévue au printemps 2015.

« Le gouvernement nage en pleine contradiction. Alors qu’il insiste sur l’importance de la qualification professionnelle de la main?d’œuvre québécoise, afin qu’elle réponde davantage aux besoins des entreprises, il coupe les vivres à un événement qui œuvre justement à en faire la promotion dans toutes les régions du Québec », s’est désolé Dave Turcotte.

La Semaine québécoise des adultes en formation a pour objectif d’intéresser la population au principe de « l’apprentissage tout au long de la vie ». Regroupant tous les acteurs du milieu de l’éducation, de la formation et du travail, cet événement sensibilise le grand public et les décideurs aux nombreux avantages de la formation continue, de l’éducation des adultes et du perfectionnement professionnel.

« Cette nouvelle survient alors que nous avons constaté avec tristesse la perte de centaines d’emplois cette semaine à la suite de plusieurs fermetures d’usines au Québec. Dans ce contexte, la promotion et le développement de la formation des adultes nous apparaissent essentiels à la relance de l’économie des régions touchées », a ajouté le député.

Rappelons que le gouvernement libéral a coupé 17 M$ dans les mesures d’aide à l’emploi dans son budget. « Nous attendons toujours le soi?disant effet libéral en matière de développement économique et de création d’emplois. Le gouvernement doit appuyer les travailleurs et poser des gestes concrets afin de leur permettre d’obtenir et de garder des emplois payants », a conclu le porte-parole de l’opposition officielle.