Le ministre Blanchet annonce l'attribution de 14 768 $ pour deux initiatives fauniques au Bas-Saint-Laurent
jeudi 3 octobre, 2013
Facebook
Twitter

Québec – De passage à Rimouski, le ministre du Développement durable, de l'Environnement, de la Faune et des Parcs, M. Yves-François Blanchet, a annoncé les projets ayant été retenus pour la région du Bas-Saint-Laurent dans le cadre du volet Relève et mise en valeur - enveloppe régionale, du Réinvestissement dans le domaine de la faune.

« Par ce réinvestissement de fonds publics, le gouvernement entend renforcer la mise en œuvre d'initiatives et d'activités fauniques durables pour en faire un des moteurs du dynamisme des régions », a souligné le ministre Blanchet.


De gauche à droite, M. Laurent Bellavance, directeur général de Technopole maritime du Québec, M. Maxime Gendron, directeur général de l'Organisme de bassin versant Nord-Est Bas-Saint-Laurent (OBVNEBSL), M. Serge Ouellet, président de l'OBVNEBSL, Mme Véronique Pinard, chargée de projet à l'OBVNEBSL, M. Yves-François Blanchet, M. Guillaume Ouellet, président de ZEC Bas-Saint-Laurent, M. Serge Demers, directeur d'ISMER, et M. Peter Camden, directeur général de ZEC Bas-Saint-Laurent. // (c) Cabinet du ministre du Développement durable, de l'Environnement, de la Faune et des Parcs (source)


Aux quatre coins du Québec, 35 projets régionaux seront mis de l'avant par 32 organismes d'ici la fin de l'année financière 2013-2014. Ainsi, des subventions totalisant 250 000 $ ont été accordées dans le but de développer les produits et services fauniques régionaux et d'encourager la pratique de la chasse, de la pêche et du piégeage.

« Les activités de chasse, de pêche et de piégeage sont des activités accessibles à tous, qui permettent de profiter de la diversité de nos régions. Grâce à leur grande connaissance du territoire et de leurs ressources, les organismes retenus cette année contribueront, par leur projet, à la gestion de la faune ainsi qu'à la création de retombées économiques dans la région du Bas-Saint-Laurent », a conclu le ministre.