Le gouvernement Harper doit maintenir le financement permanent du Fonds pour le recrutement de policiers
jeudi 15 novembre, 2012
Facebook
Twitter

Québec – Fort de l’appui des différents corps policiers du Québec, le ministre de la Sécurité publique, monsieur Stéphane Bergeron, demande l’adoption d’une motion unanime de l’Assemblée nationale afin que le financement du Fonds pour le recrutement de policiers soit prolongé de façon permanente, au-delà du 31 mars 2013

Ce programme a permis jusqu’à maintenant d’apporter un soutien financier crucial aux organisations policières pour la mise sur pied d’escouades spécialisées dans la lutte contre le crime ainsi que le maintien en poste de plus de 100 policiers affectés à ces escouades. Il s’agit d’un enjeu important pour la sécurité publique au Québec.

« La cessation de ce programme de financement serait lourde de conséquences. Le gouvernement fédéral ne peut se targuer de faire la lutte au crime organisé et, du même souffle, en menacer la pérennité. En conséquence, nous demandons au ministre fédéral de la Sécurité publique, monsieur Vic Toews, de réévaluer sa position et d’assurer un financement complet, durable et à long terme de ce Fonds », a déclaré le ministre Bergeron.

Les députés de l’Assemblée nationale devront donc se prononcer sur la motion suivante :

« Que l’Assemblée nationale demande au gouvernement fédéral de réévaluer sa position et de reconduire le Fonds pour le recrutement de policiers au-delà du 31 mars 2013.

Que l’Assemblée nationale rappelle que la pérennité de ce financement est essentielle au maintien d’initiatives policières visant à lutter contre plusieurs phénomènes criminels, notamment les gangs de rue et le trafic de stupéfiants. »

Bienvenue sur le site du Parti Québécois!

Une de nos propositions pourrait vous intéresser.

Vous voulez en savoir plus?