Le gouvernement du Québec investit plus de 1,2 M$ dans la bibliothèque de Macamic et le centre d'interprétation de l'école du Rang-II-d'Authier
mardi 9 juillet, 2013
Facebook
Twitter

Macamic – En tournée dans la région de l'Abitibi-Témiscamingue, le ministre de la Culture et des Communications, Maka Kotto, et le député d'Abitibi-Ouest, ministre responsable de la région de l'Abitibi-Témiscamingue, ministre de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation et vice-premier ministre, François Gendron, ont annoncé une subvention de 670 000 $ pour la relocalisation de la bibliothèque de Macamic et un accord de principe de 543 668 $ pour l'ajout d'un centre d'interprétation et d'administration à l'école du Rang-II-d'Authier.

« Ces investissements en lecture, en patrimoine et en muséologie témoignent de la détermination du gouvernement de contribuer à l'épanouissement culturel de toutes les régions du Québec. L'Abitibi-Témiscamingue jouit sans contredit d'une vie culturelle forte et diversifiée. Le fait de nous engager dans la mise en valeur du patrimoine culturel local et l'amélioration de l'accès à des lieux de savoir et d'interprétation de qualité est une démonstration tangible de notre volonté de consolider cette vitalité culturelle pour les générations futures », a déclaré le ministre Kotto.

« Je me réjouis de ces projets qui, j'en suis convaincu, encourageront la fréquentation de la culture et la pratique de la lecture en Abitibi-Témiscamingue. Les communautés où le savoir et le patrimoine sont valorisés possèdent ce coefficient de fierté qui donne des ailes aux femmes et aux hommes qui participent au développement de nos régions. Je salue l'engagement de la population et des élus qui partagent notre vision d'un Québec créatif et culturel », a ajouté le ministre Gendron.

Relocalisation de la bibliothèque de Macamic

Les ministres ont d'abord annoncé une subvention de 670 000 $ à la Ville de Macamic pour l'édification d'une bibliothèque. Logée depuis trente-quatre ans dans le centre récréatif Joachim-Tremblay, la bibliothèque sera relocalisée au cœur du noyau urbain, sur les fondations toujours existantes d'un bâtiment incendié. La superficie triplera, passant ainsi de 69,5 m2 à 249 m2. Les locaux plus modernes, accessibles et fonctionnels permettront une offre plus diversifiée et contribueront à fidéliser les usagers et à en attirer de nouveaux.

Le coût total du projet est de 1 042 331 $ et se répartit entre le ministère de la Culture et des Communications, la Ville de Macamic, le Fonds de développement du milieu Desjardins, le Club Lions local et la Corporation de développement de Macamic.

Ajout d'un centre d'interprétation et d'administration à l'école du Rang-II-d'Authier

Les ministres ont ensuite fait savoir qu'un accord de principe de 543 668 $ avait été conclu avec le Comité du Patrimoine de l'École du Rang II d'Authier pour l'ajout, en retrait de l'école, d'un centre d'interprétation et d'administration.

Immeuble patrimonial protégé depuis 1982, l'école du Rang-II-d'Authier est une institution muséale reconnue et soutenue par le ministère de la Culture et des Communications, qui a pour mission de faire découvrir la vie scolaire à la campagne québécoise d'autrefois.

Cette construction permettra de préserver l'authenticité de ce bien patrimonial classé, d'offrir une programmation d'activités plus riche et plus diversifiée et d'accroître significativement le caractère attractif du site. Par exemple, du matériel pédagogique ainsi que des livres et des objets anciens actuellement entreposés pourront enfin être exposés, et toutes les pièces seront accessibles aux visiteurs, alors qu'à ce jour certaines n'ont été utilisées que pour l'administration.