Le gouvernement du Québec et la Ville de Québec soutiennent la mise en place d'une plateforme de recherche en bioproduction
mardi 18 décembre, 2012
Facebook
Twitter

Québec – Dans le cadre de la démarche ACCORD Capitale-Nationale (Action concertée de coopération régionale de développement), la ministre du Travail, de l'Emploi et de la Solidarité sociale, et ministre responsable de la région de la Capitale-Nationale, Mme Agnès Maltais, et le maire de Québec, M. Régis Labeaume, annoncent leur soutien financier à la mise en place d'une plateforme de recherche dans le domaine de la fabrication biologique de vaccins et autres traitements. Le projet, dont les coûts sont évalués à 670 000 $, bénéficie d'un financement de 215 000 $ du Bureau de la Capitale-Nationale et du ministère des Finances et de l'Économie et de 200 000 $ de la Ville de Québec. Les entreprises participantes, soit Medicago et Folia Biotech, investiront quant à elles 255 000 $.

Cette plateforme de recherche, connue sous le nom de BioProduction21, reposera sur une technologie développée par Medicago et sera réalisée en collaboration avec l'entreprise Folia Biotech et le Centre de recherche en infectiologie de l'Université Laval. Cette technologie est basée sur le recours aux plantes pour produire différentes variétés de protéines utiles dans le développement de vaccins et d'autres technologies ou applications, comme les protéines thérapeutiques et les solutions diagnostiques. C'est l'agence de développement économique, Québec International, qui est mandatée pour assurer la gestion de l'aide financière.

« Je suis fière de pouvoir dire que le gouvernement du Parti Québécois respecte ses engagements et investit dans la recherche et l'innovation dans la Capitale-Nationale. Cette synergie en R-D renforcera le leadership scientifique et industriel de la région en matière de bioproduction à l'échelle internationale. Il est important de rappeler que ce positionnement stratégique de la région dans ce domaine est le fruit de décisions structurantes prises il y a plus de dix ans. À lui seul, le marché des biomédicaments représenterait plus de 182,5 $ milliards de dollars d'ici 2015. Par ailleurs, cette initiative servira à attirer davantage de fournisseurs de solutions et d'applications technologiques ainsi que des partenaires commerciaux pour la région », a déclaré Mme Maltais.

« Ce projet illustre l'esprit d'innovation, le dynamisme et la confiance qui animent la communauté entrepreneuriale de Québec. Par l'entremise de notre Stratégie de développement économique, lancée en décembre 2011, nous sommes heureux de pouvoir soutenir le projet BioProduction21. Nous favoriserons ainsi la création d'emplois de qualité, le renforcement d'une expertise de pointe exportable et le positionnement de Québec au sein de l'élite mondiale des villes innovantes », a conclu M. Labeaume.

À propos de la démarche ACCORD

La démarche ACCORD vise à dynamiser l'économie des régions du Québec. Elle a pour but de positionner les régions du Québec comme des sièges de compétences industrielles particulières reconnues dans le monde. Cette démarche s'appuie sur les forces régionales ainsi que sur la mobilisation et le dynamisme des gens d'affaires en région.

Le créneau d'excellence des sciences de la vie contribuera à l'essor des entreprises et du secteur en prenant appui sur la convergence et l'intégration de technologies visant à accélérer le développement et à maximiser la commercialisation de produits et services en santé et bien-être. Les secteurs clés de ce créneau sont le diagnostic et les vaccins, les cosméceutiques et la télésanté.

Bienvenue sur le site du Parti Québécois!

Une de nos propositions pourrait vous intéresser.

Vous voulez en savoir plus?