Le gouvernement du Québec est fier de soutenir financièrement le Festival de la chanson de Tadoussac
vendredi 14 juin, 2013
Facebook
Twitter

Tadoussac – De passage au Festival de la chanson de Tadoussac à l'occasion du 30e anniversaire de cet événement, le ministre de la Culture et des Communications, Maka Kotto, a profité de l'occasion pour annoncer une aide financière de 120 000 $ à l'organisation du festival, notamment pour faire l'acquisition d'équipements de scène plus spécialisés et mieux adaptés.

« Depuis déjà trente ans, les passionnés de la chanson vibrent aux sons et aux mélodies de cet événement majeur de la région. Surnommée à juste titre "le plus grand des petits festivals", cette célébration de la chanson francophone a étendu sa réputation aux quatre coins du Québec. À titre de diffuseur pluridisciplinaire, le Festival de la chanson de Tadoussac pourra désormais disposer d'un ensemble d'équipements de scène qui l'aidera certainement à améliorer l'offre culturelle régionale », a déclaré le ministre Maka Kotto.

« Le Festival de la chanson de Tadoussac, un village au confluent des régions de Charlevoix, du Bas-Saint-Laurent et du Saguenay-Lac-Saint-Jean et porte d'entrée de la Côte-Nord, donne le coup d'envoi à la saison touristique de l'est du Québec. Cet événement, un incontournable pour l'industrie touristique, est important pour l'économie de la région puisqu'il génère des retombées de plus de deux millions de dollars chaque année », a ajouté le député Marjolain Dufour.

La subvention du ministère de la Culture et des Communications (MCC) de 120 000 $ a été versée dans le cadre du programme Aide aux immobilisations. À titre de diffuseur spécialisé, le Festival de la chanson de Tadoussac reçoit une aide financière annuelle de la Société de développement des entreprises culturelles. Il est également soutenu au fonctionnement par le MCC grâce à une subvention annuelle de 25 000 $.

La contribution du MCC à ce projet s'inscrit dans le cadre du Plan québécois des infrastructures 2013-2023, rendu public en avril. Rappelons que ce plan décennal entraînera, à terme, des investissements de 2 G$ pour le volet culturel. Il aura un impact économique majeur sur tout le territoire québécois, avec près de 60 000 emplois créés ou maintenus, en moyenne, par année. Ce plan marque par ailleurs un virage dans la façon d'investir et de gérer les infrastructures publiques. Cette nouvelle manière de faire permettra d'évaluer de façon prospective les besoins, en fonction des priorités des Québécois, de bien mesurer les coûts qui y sont associés et de faire ainsi des choix éclairés.

Bienvenue sur le site du Parti Québécois!

Une de nos propositions pourrait vous intéresser.

Vous voulez en savoir plus?