Le gouvernement du Québec dépose un projet de loi pour favoriser le vote des jeunes dans les cégeps et les universités
vendredi 30 novembre, 2012
Facebook
Twitter

Québec – Le ministre responsable des Institutions démocratiques et de la Participation citoyenne, Bernard Drainville, a présenté aujourd’hui en compagnie du député de Laval-des-Rapides et adjoint parlementaire de la première ministre (volet jeunesse), Léo Bureau-Blouin, le projet de loi no 13 qui permettra aux jeunes de voter dans leurs établissements d’enseignement postsecondaire.

Ce projet de loi prévoit, lors d’élections générales, la mise sur pied de bureaux de scrutin dans les établissements d’enseignement postsecondaire afin de permettre le vote hors circonscription aux étudiants qui fréquentent ces établissements. Ainsi, les étudiants qui habitent temporairement dans une circonscription autre que celle de leur domicile pourront voter au bureau secondaire du directeur du scrutin et leur vote sera comptabilisé dans leur circonscription.

« Ce que nous souhaitons, c’est favoriser l’augmentation de la participation aux élections. Une plus grande participation électorale sert notre démocratie et le Québec. En déposant le projet de loi 13, nous faisons un geste qui favorisera le vote des jeunes et les incitera à prendre une part active à la vie politique québécoise », a déclaré le ministre.

« Ce projet de loi s’inscrit dans la volonté gouvernementale de rapprocher la politique des jeunes. C’est une autre action posée afin de rétablir les ponts entre les générations », a ajouté pour sa part Léo Bureau-Blouin.

Selon des études, la participation électorale des jeunes Québécois de 18-24 ans est passée de 64 %, en 1985, à 36 %, en 2008. Une situation que le gouvernement juge alarmante parce qu’elle dessert la démocratie et la participation citoyenne. « Il est démontré qu’un jeune qui vote une première fois est plus enclin à voter aux élections subséquentes », a précisé M. Bureau-Blouin.

« En mettant tout en œuvre pour favoriser le vote des jeunes, nous leur envoyons un signal très clair : exprimez-vous et faites-vous entendre! Les élections sont un moment privilégié, le rendez-vous le plus important de notre démocratie. Elles ont une incidence importante sur notre présent et sur notre avenir. C’est par l’entremise des élections que nous faisons nos choix collectifs », a indiqué le ministre responsable des Institutions démocratiques et de la Participation citoyenne.

« Avec ce projet de loi, le gouvernement respecte un autre de ses engagements. Nous poursuivons notre travail pour une plus grande intégrité démocratique et une plus grande participation citoyenne », a-t-il conclu en invitant tous les partis à collaborer à l’adoption du projet de loi.

Bienvenue sur le site du Parti Québécois!

Une de nos propositions pourrait vous intéresser.

Vous voulez en savoir plus?