Le gouvernement doit accompagner les travailleurs
mercredi 9 juillet, 2014
Facebook
Twitter

Québec, le 9 juillet 2014 – Le député de Saint-Jean et porte-parole de l'opposition officielle en matière d'emploi, de formation professionnelle, d’alphabétisation et de jeunesse, Dave Turcotte, demande au gouvernement d’accompagner les quelque 600 travailleurs des usines Cascades, à East Angus, et Energizer, à Montréal, qui ont appris ce matin qu’ils perdraient leur emploi prochainement.

« Le gouvernement doit s’assurer que ces travailleurs trouveront un emploi de même niveau que celui qu’ils occupaient. C’est la perte d’emplois payants qui a été annoncée ce matin, a déclaré Dave Turcotte. Des mesures d’accompagnement doivent être mises en place par Emploi Québec. » Le député de Saint-Jean rappelle que le gouvernement de Philippe Couillard a coupé 17 M$ en mesures d'aide à l'emploi pendant que des milliers d'emplois se perdent au Québec.

Aucun plan pour l’emploi Le député de Saint-Jérôme et porte-parole de l’opposition officielle en matière d'économie, d'entrepreneuriat, de PME et d'exportations, Pierre Karl Péladeau, déplore que le gouvernement du Parti libéral, qui a promis 250 000 emplois en cinq ans, n’ait aucun plan pour l’emploi au Québec. « La seule mesure de ce gouvernement en matière d’emploi était de ramener les investissements dans les infrastructures à 15 G$. Non seulement Philippe Couillard a renié sa promesse, mais en plus, il n’a pas développé de plan de rechange pour créer des emplois au Québec », a poursuivi Pierre Karl Péladeau.

« Alors que le candidat Philippe Couillard prétendait pendant la campagne électorale que la confiance des entreprises reviendrait avec la formation d'un gouvernement libéral, force est de constater qu'aucune vision d’une véritable politique économique n’apparaît dans le budget Leitão. La population québécoise assiste à la démission du gouvernement libéral qui ne fait rien pour la création de richesse », a ajouté le député de Saint?Jérôme. Rappelons que le gouvernement du Parti Québécois avait développé une vision pour l’économie du Québec avec la Politique économique Priorité emploi qui contenait des mesures structurantes.

Perte de 50 000 emplois à temps plein « Avec la perte de 50 000 emplois à temps plein au cours des deux derniers mois et la mise au rancart de la Politique économique Priorité emploi pour des raisons partisanes, que fera le premier ministre Couillard pour créer des emplois au Québec? La simple arrivée au gouvernement du Parti libéral a eu un effet négatif sur l'emploi; il faut maintenant des actions concrètes », ont conclu les députés.

Bienvenue sur le site du Parti Québécois!

Une de nos propositions pourrait vous intéresser.

Vous voulez en savoir plus?