Le développement du Nord doit se faire par les gens qui y habitent
lundi 21 septembre, 2015
Facebook
Twitter

Québec – À la suite de l’inauguration, aujourd’hui, des bureaux de la Société du Plan Nord à Roberval par le premier ministre, la députée de Duplessis et porte-parole du Parti Québécois en matière de développement nordique, Lorraine Richard, dénonce la lenteur de l’implantation des antennes de la Société du Plan Nord sur le territoire nordique.

« Pendant que le ralentissement des activités minières entraîne de lourdes conséquences sur le territoire du Plan Nord, les travailleurs, les entreprises et les communautés sont laissés à eux-mêmes. L’implantation des antennes de la Société du Plan Nord se fait attendre, les mines ferment, les pertes d’emplois se multiplient. Où est l’impact positif du Plan Nord de Philippe Couillard? Où sont les emplois promis? », a questionné Lorraine Richard.

« Il est déconcertant de constater que le premier ministre met tous ses efforts dans la seule antenne se trouvant à l’extérieur du territoire du Plan Nord. Est-ce la priorité du gouvernement, pour la simple raison qu’elle se situe dans la circonscription du premier ministre? La question se pose. Si le gouvernement était sincère dans sa volonté de développer l’économie des communautés nordiques, il devrait commencer par les bureaux situés au nord du 49e parallèle. Je maintiendrai toujours que le développement du Nord doit se faire d’abord et avant tout par les gens qui y habitent », a conclu Lorraine Richard.