Le député Nicolas Girard confirme avoir été victime de gestes d'intimidation
samedi 28 avril, 2012
Facebook
Twitter

Québec – Le député de Gouin, Nicolas Girard, confirme avoir été victime de gestes d'intimidation.

Mercredi soir dernier, vers 21 heures, un ou des individus ont tenté d'intimider le député. À l'aide d'un bloc de béton, la porte-fenêtre de sa résidence privée à Montréal a été fracassée. La résidence était alors inoccupée. Après vérifications, aucun objet n'a été volé et aucun autre geste similaire n'a été perpétré dans le secteur.

Suivant la procédure, le député a contacté les policiers et le service de sécurité de l'Assemblée nationale.

C'est la deuxième fois que Nicolas Girard reçoit des menaces, de différentes formes, au cours des deux dernières années. La première fois remonte en 2010 alors que le député a révélé le scandale des garderies libérales.

Le député ne fera aucun commentaire.

Bienvenue sur le site du Parti Québécois!

Une de nos propositions pourrait vous intéresser.

Vous voulez en savoir plus?