Large consensus au Québec contre le projet Énergie Est
jeudi 21 janvier, 2016
Facebook
Twitter

Québec – À la suite de la décision de la Communauté métropolitaine de Montréal (CMM) de s’opposer au projet d’oléoduc Énergie Est de TransCanada, le porte-parole du Parti Québécois en matière de développement durable, d’environnement et de lutte contre les changements climatiques, Mathieu Traversy, ainsi que le porte-parole en matière d’énergie et de ressources naturelles, Alain Therrien, exhortent le gouvernement de Philippe Couillard à constater l’absence totale d’acceptabilité sociale et à renoncer au projet.

« La décision de la CMM confirme que le projet d’oléoduc Énergie Est ne reçoit aucune adhésion. La CMM comprend près de la moitié de la population du Québec. C’est donc un message clair et fort qui est envoyé aujourd’hui au gouvernement : Énergie Est ne passera pas! Les Québécois refusent de servir d’autoroute pour l’exportation du pétrole des sables bitumineux », a déclaré Mathieu Traversy.

« Mois après mois, nous constatons que le projet Énergie Est n’apporterait rien au Québec. Des retombées économiques trop modestes pour des risques trop importants. Au lieu de s’opposer aux projets énergétiques québécois, Philippe Couillard peut-il défendre les intérêts du Québec et s’opposer aux ambitions de TransCanada? Les Québécois n’ont pas à payer le prix des décisions prises pour le seul bénéfice du reste du Canada », a ajouté Alain Therrien.

Le Parti Québécois rappelle par ailleurs qu’un Québec indépendant serait plus fort et mieux outillé pour lutter contre les changements climatiques. « Tant que nous serons une province, des projets comme l’oléoduc Énergie Est de TransCanada essaieront de faire du Québec une simple voie de passage pour le pétrole albertain. Nous aurions donc tout à gagner à faire nos propres choix », a conclu Mathieu Traversy.

Bienvenue sur le site du Parti Québécois!

Une de nos propositions pourrait vous intéresser.

Vous voulez en savoir plus?