Lancement officiel des travaux au Centre multisports et de santé de l'Université Bishop's
lundi 6 mai, 2013
Facebook
Twitter

Un investissement conjoint Canada-Québec de plus de 26 millions de dollars

Sherbrooke – L'honorable sénateur Pierre-Hugues Boisvenu, le ministre de la Santé et des Services sociaux, ministre responsable des Aînés, ministre responsable de la région de l'Estrie et député de Saint-François, le docteur Réjean Hébert, au nom du ministre des Affaires municipales, des Régions et de l'Occupation du territoire, ministre des Transports et député de Jonquière, monsieur Sylvain Gaudreault, le maire de Sherbrooke, monsieur Bernard Sévigny, ainsi que le principal de l'Université Bishop's, monsieur Michael Goldbloom, ont participé au lancement officiel des travaux de construction du nouveau Centre multisports et de santé à l'Université Bishop's, en présence de dignitaires, d'étudiants, de professeurs, de membres du personnel, de résidants de Sherbrooke et de visiteurs.

« Ces améliorations offriront des possibilités infinies aux étudiants et aux résidants, qui pourront adopter un style de vie actif. De plus, le projet enrichira la santé et le bien-être des jeunes, des familles et de tous les résidants de la région, a déclaré le sénateur Boisvenu. Notre gouvernement est fier d'investir dans d'importants projets d'infrastructure comme celui-ci, alors que nous mettons l'accent sur la création d'emplois, la promotion de la croissance et l'édification de collectivités fortes et prospères, partout au Canada. »

« Le futur Centre multisports et de santé de l'Université Bishop's permettra de mieux répondre aux attentes de la communauté universitaire ainsi qu'aux besoins de la population. L'accès à des équipements sportifs modernes et de haute qualité favorisera le développement du sport d'excellence à l'Université Bishop's ainsi que l'entraînement et le développement d'athlètes de haut niveau, en plus d'améliorer la compétitivité de Sherbrooke sur le marché des événements sportifs nationaux et internationaux », a ajouté le docteur Réjean Hébert.

Construit à l'origine en 1975, le Centre sportif John H. Price sera réaménagé pour devenir un centre multisports et de santé. Ce projet transformera les plateaux sportifs existants afin d'y aménager des salles de combat et de danse aérobique, un local de « spinning » ainsi qu'une salle de réception avec cuisine, de nouveaux vestiaires et une salle de musculation agrandie.

Le projet inclut aussi l'agrandissement du gymnase actuel pour y aménager un gymnase double avec mezzanine, la construction d'un nouvel aréna doté de 800 places assises et d'un bâtiment le reliant au centre sportif, comprenant l'aménagement d'une aire de restauration, de blocs sanitaires, de vestiaires, de salles d'enseignement, d'espaces de rangement, et de bureaux administratifs. La réalisation de travaux d'aménagement extérieur ainsi que la rénovation des bureaux du centre de santé et de bien-être sont également prévus au projet.

Au terme du volet Grands projets du Fonds Chantiers Canada-Québec (FCCQ), les coûts totaux admissibles de ce projet s'élève à 29,5 millions de dollars. Les gouvernements du Canada et du Québec verseront chacun une contribution maximale de 13,25 millions de dollars. Pour sa part, la Ville de Sherbrooke investira 3 millions de dollars au projet.

Le Plan d'action économique de 2013 met en place un nouveau plan Chantiers Canada pour construire des routes, des ponts, des métros, des trains de banlieue et d'autres infrastructures publiques en collaboration avec les provinces, les territoires et les municipalités. Grâce au leadership du gouvernement du Canada ainsi qu'aux solides assises économiques et financières du pays, l'économie canadienne s'est mieux rétablie de la récession mondiale que la plupart des autres pays industrialisés. Le Canada a fait figure de chef de file parmi les pays du G-7 pendant la période de rétablissement économique grâce à la création de plus de 898 000 nouveaux emplois nets depuis juillet 2009. Le nouveau plan Chantiers Canada, combiné à d'autres investissements fédéraux dans les infrastructures, permet de maintenir l'avantage du Canada en matière d'infrastructure, lequel constitue un catalyseur clé de la croissance économique et de la création d'emplois.

La contribution du gouvernement du Québec à ce projet s'inscrit dans le cadre du Plan québécois des infrastructures (PQI) 2013-2023 rendu public en avril. Rappelons que ce plan décennal entraînera, à terme, des investissements de 8,1 G$ pour le volet infrastructures municipales. Il aura un impact économique majeur sur tout le territoire québécois, avec près de 60 000 emplois créés ou maintenus en moyenne par année. Ce plan marque par ailleurs un virage dans la façon d'investir et de gérer les infrastructures publiques. Cette nouvelle façon de faire permettra d'évaluer de façon prospective les besoins, en fonction des priorités des Québécois, de bien mesurer les coûts qui y sont associés et de faire ainsi des choix éclairés.

Bienvenue sur le site du Parti Québécois!

Une de nos propositions pourrait vous intéresser.

Vous voulez en savoir plus?