La solidarité : une richesse pour le Québec - La ministre Nicole Léger souligne l'importance de l'appui financier additionnel accordé aux organismes communautaires Famille et aux haltes-garderies communautaires
vendredi 8 novembre, 2013
Facebook
Twitter

Montréal – Dans le cadre du Forum de la famille québécoise, qui se déroule aujourd'hui à Montréal, la ministre de la Famille, Mme Nicole Léger, a souligné l'importance de l'appui financier additionnel accordé aux organismes communautaires Famille et aux haltes-garderies communautaires annoncé le 30 octobre dernier par la première ministre, Mme Pauline Marois. À cette occasion, la première ministre a rendu public le document d'orientations et d'initiatives La solidarité : une richesse pour le Québec. Celui-ci présente la vision novatrice de la solidarité au cœur de l'action gouvernementale au cours des trois prochaines années et les mesures structurantes qui seront mises en place, issues du pilier solidarité.

« Les mesures qui seront mises en place en matière de solidarité témoignent bien de notre volonté d'assurer le bien-être des familles et de donner à chacun et à chacune la possibilité de contribuer au développement de la collectivité. Elles s'inscrivent dans la vision inclusive de la solidarité que le gouvernement mettra au cœur de toutes ses actions », a déclaré la ministre Nicole Léger.

Parmi les mesures annoncées en matière de solidarité, mentionnons les suivantes.

Le rehaussement du financement à la mission des organismes communautaires Famille (OCF)

Les organismes communautaires Famille jouent un rôle essentiel dans la vie des familles et des collectivités. Leur approche est unique et répond à des besoins très près du quotidien des familles. Ils permettent aussi aux parents de développer leurs compétences parentales, de renforcer la relation parents-enfants et de sortir de l'isolement. Le Ministère appuie financièrement 283 organismes communautaires Famille (OCF) qui, à leur tour, apportent un soutien important à plus de 100 000 familles québécoises annuellement.

Afin d'appuyer davantage l'action de ces organismes auprès des parents et des enfants, le financement annuel des OCF qui est actuellement 19,4 M$ sera rehaussé de 5 M$, une augmentation de 25 %. Cet appui permettra notamment de procéder à un rattrapage financier pour certains OCF et de hausser de 2 % la subvention de soutien à la mission globale de l'ensemble des OCF.

La bonification du financement des services de haltes-garderies communautaires

Les haltes-garderies communautaires offrent aux parents un service de garde temporaire pour qu'ils participent notamment à des activités de francisation ou d'intégration sociale ou professionnelle. Par l'intermédiaire du Programme de soutien financier des haltes-garderies communautaires, le ministère de la Famille accorde actuellement une aide globale de 3,85 M$ annuellement pour appuyer les activités de haltes-garderies communautaires de 248 organismes communautaires.

Au cours des trois prochaines années, un appui financier additionnel de 2,86 M$ permettra d'augmenter de 3 % le nombre d'heures de présence par enfant subventionné, d'accueillir 20 nouveaux organismes qui offrent ces services aux parents et d'indexer de 2 % annuellement le budget du programme.

« Les organismes communautaires Famille et les haltes-garderies communautaires sont des partenaires importants de notre action en faveur des enfants et des familles du Québec. L'appui financier additionnel qui leur sera accordé leur permettra de poursuivre leur mission de base », a mentionné la ministre Nicole Léger.

Bienvenue sur le site du Parti Québécois!

Une de nos propositions pourrait vous intéresser.

Vous voulez en savoir plus?