La ministre Martine Ouellet autorise l'extraction de cuivre et de zinc qui seront transformés au Québec
jeudi 25 avril, 2013
Facebook
Twitter

Québec – La ministre des Ressources naturelles, Martine Ouellet, est fière d'annoncer l'attribution de deux baux miniers à l'entreprise minière XStrata pour son projet Bracemac-McLeod, dont les activités d'extraction de zinc et de cuivre débuteront à la mi-mai, dans la région de Matagami.

« L'ouverture de cette mine signifie au bas mot 250 emplois directs sur une période d'au moins quatre ans. L'ouverture de la mine Bracemac-McLeod est une excellente nouvelle pour une ville de 2 000 habitants comme Matagami », a affirmé Martine Ouellet. L'ouverture de la mine permettra, entre autres, le transfert de l'expertise des employés de la mine Persévérance, une autre propriété de XStrata dans la région, dont l'exploitation tire à sa fin.

« Cette nouvelle est très importante pour la ville de Matagami, ses travailleurs et notre région. Cela démontre la volonté de notre gouvernement de mettre l'accent sur le développement nordique », a déclaré Luc Ferland, député d'Ungava et adjoint parlementaire aux Affaires nordiques.

L'exploitation du zinc et du cuivre des dépôts Bracemac-McLeod permet aussi d'assurer l'alimentation de l'usine de Matagami, qui produit un concentré pour chacun des métaux. Le concentré de zinc sera par la suite transformé à l'usine CEZinc à Valleyfield, et celui de cuivre sera transformé à la fonderie Horne de Rouyn-Noranda et à l'affinerie CCR de Montréal, ce qui permet le maintien de plus de 1 800 emplois.

L'investissement initial de XStrata s'élève à 160 millions de dollars auxquels s'ajouteront 70 à 75 millions de dollars par année d'exploitation.

« Nous avons ici un bel exemple des retombées économiques qui peuvent être engendrées par l'industrie minière lorsque la transformation au Québec est favorisée. C'est exactement le genre de projet économique structurant qu'il faut pour le Québec », a conclu Martine Ouellet.