La ministre de la Famille fait un cadeau de Noël empoisonné aux familles
samedi 20 décembre, 2014
Facebook
Twitter

Québec – Le député de Terrebonne et porte-parole de l’opposition officielle en matière de famille, Mathieu Traversy, dénonce l’attitude méprisante de la ministre de la Famille, Francine Charbonneau, qui a annoncé cet après-midi, tout juste avant les vacances de Noël, les modifications apportées au financement des projets de création de places en CPE. Les changements, en vigueur dès aujourd’hui, obligeront notamment les CPE à fournir 50 % du financement des frais d’immobilisation.

« En exigeant une telle contribution, la ministre met la hache dans le réseau et elle le sait très bien. Aucune place en CPE ne pourra être créée. Il s’agit de la touche finale, en 2014, des attaques libérales contre les familles. Les parents qui attendent une place et les enfants issus des milieux défavorisés sont encore une fois ciblés par la ministre. À l’approche de Noël, c’est le pire cadeau qu’elle pouvait faire aux parents et aux enfants du Québec », a déclaré Mathieu Traversy.

« Comme un de ses prédécesseurs libéraux, Tony Tomassi, la ministre de la Famille affiche un mépris évident pour le réseau des CPE. Les changements apportés aujourd’hui le visent directement, au bénéfice des garderies privées non subventionnées. Que la ministre cesse de mentir aux familles en disant que des places continuent d’être créées dans le réseau, alors qu’elle sait que les CPE ne pourront plus le faire. Depuis son arrivée en poste, elle n’a fait que démontrer, jour après jour, que les familles sont le dernier de ses soucis. Elle doit céder sa place », a conclu Mathieu Traversy.

Bienvenue sur le site du Parti Québécois!

Une de nos propositions pourrait vous intéresser.

Vous voulez en savoir plus?