La ministre Beauchamp doit être à l'écoute des inquiétudes de la population face à l'escalade de la violence au hockey
mardi 6 septembre, 2011
Facebook
Twitter

Québec – Le député de Labelle et porte-parole de l’opposition officielle en matière de loisir et de sports, Sylvain Pagé, interpelle la ministre Line Beauchamp à se questionner sérieusement sur la pertinence des bagarres au hockey.

« Il est de la responsabilité de la ministre Beauchamp de voir à ce que nos jeunes pratiquent notre sport national dans un milieu sécuritaire où la violence est prohibée. Avec les décès récents de trois bagarreurs dans la Ligue nationale de hockey, l’augmentation des blessures et des commotions cérébrales, c’est toute la communauté hockey d’ici et d’ailleurs qui se doit de montrer l’exemple et de prendre les mesures qui s’imposent », a affirmé Sylvain Pagé.

« Il faut envoyer un message clair. Comme député, mais surtout comme parent, je suis inquiet pour la santé des jeunes qui pratiquent ce sport. Il existe plusieurs pistes de solutions qui passent par une réglementation plus sévère, par des modifications aux équipements, mais surtout, par un profond changement de culture dans ce sport. Il faut que la ministre responsable du Loisir et du Sport marque le pas et prenne le taureau par les cornes! », a ajouté Sylvain Pagé.

« Lors de ma participation au Sommet du hockey québécois qui s’est déroulé à Montréal à la fin du mois d’août, j’ai entendu plusieurs intervenants québécois alimenter le débat sur cette délicate question. Les effets de la violence au hockey sont dévastateurs autant pour la santé des joueurs que celle du hockey dans son ensemble. La population s’attend à des actions des élus en ce sens », a conclu le député de Labelle.