La ministre Agnès Maltais annonce une aide gouvernementale de plus de 5,3 millions de dollars pour d'importants travaux d'infrastructures en eau à Saint-Damase-de-L'Islet
jeudi 17 octobre, 2013
Facebook
Twitter

Saint-Damase-de-L'Islet – La ministre du Travail, de l'Emploi et de la Solidarité sociale, ministre responsable de la Condition féminine, ministre responsable des régions de la Capitale-Nationale et de la Chaudière-Appalaches et députée de Taschereau, madame Agnès Maltais, est fière d'annoncer aujourd'hui, au nom du ministre des Affaires municipales, des Régions et de l'Occupation du territoire, ministre des Transports et député de Jonquière, monsieur Sylvain Gaudreault, que la Municipalité de Saint-Damase-de-L'Islet bénéficiera d'une aide financière de 5 329 500 $, pour la réalisation d'importants travaux d'infrastructures en eau. Cette aide provient du Programme d'infrastructures Québec-Municipalités (PIQM).

« L'aide financière annoncée aujourd'hui à Saint-Damase-de-L'Islet témoigne de la volonté de notre gouvernement d'assurer à la population des infrastructures de qualité pour tous. Cet investissement majeur permettra de garantir un service essentiel aux citoyens et citoyennes, qui pourront profiter d'infrastructures répondant aux normes en vigueur. Ainsi, cette réalisation contribuera à une meilleure protection de l'environnement, et ce, dans une optique de développement durable », a déclaré la ministre Agnès Maltais.

Dans son ensemble, le projet de Saint-Damase-de-L'Islet vise la mise en place d'un réseau d'égout domestique jumelé à une station d'épuration afin de desservir une centaine de résidences dans le secteur urbanisé de la municipalité, soit environ 250 personnes. Plus concrètement, le projet prévoit l'installation de conduites d'égout domestique le long de la route 204, de la rue Bélanger, du rang 6 et de la route Elgin ainsi que la mise en place de deux postes de pompage avec conduites de refoulement. Il comprend aussi la construction d'une station d'épuration de type étangs aérés incluant un bassin à quatre cellules, un bâtiment de service pour abriter les équipements requis, un émissaire gravitaire et divers travaux complémentaires.

Ces interventions permettront de respecter les objectifs gouvernementaux du ministère du Développement durable, de l'Environnement, de la Faune et des Parcs.

La réalisation de ce projet nécessite un investissement admissible total de 5 610 000 $, en vertu du sous-volet 1.4 du PIQM. La contribution du gouvernement du Québec s'élève à 5 329 500 $ et celle de la Municipalité de Saint-Damase-de-L'Islet à 280 500 $.

La contribution du gouvernement du Québec à ce projet s'inscrit dans le cadre du Plan québécois des infrastructures (PQI) 2013-2023 rendu public en avril. Rappelons que ce plan décennal entraînera, à terme, des investissements de 8,1 G$ pour le volet infrastructures municipales. Il aura un impact économique majeur sur tout le territoire québécois, avec près de 60 000 emplois créés ou maintenus en moyenne par année.

Ce plan marque par ailleurs un virage dans la façon d'investir et de gérer les infrastructures publiques. Cette nouvelle façon de faire permettra d'évaluer de façon prospective les besoins, en fonction des priorités des Québécois, de bien mesurer les coûts qui y sont associés et de faire ainsi des choix éclairés.

Bienvenue sur le site du Parti Québécois!

Une de nos propositions pourrait vous intéresser.

Vous voulez en savoir plus?