La députée Noëlla Champagne annonce une aide gouvernementale de plus de 1,5 M$ à la Paroisse de Saint-Narcisse pour l'alimentation et le traitement de son eau potable
jeudi 19 décembre, 2013
Facebook
Twitter

Saint-Narcisse – La députée de Champlain et présidente de la Commission de l'aménagement du territoire, madame Noëlla Champagne, au nom du ministre des Affaires municipales, des Régions et de l'Occupation du territoire, ministre des Transports et député de Jonquière, monsieur Sylvain Gaudreault, est heureuse d'annoncer que la Paroisse de Saint-Narcisse bénéficiera d'une aide gouvernementale de 1 508 559 $ pour l'alimentation et le traitement de son eau potable. Cette aide provient du Programme d'infrastructures Québec-Municipalités (PIQM).

« Je suis très heureuse du soutien de notre gouvernement à la Paroisse de Saint-Narcisse pour la mise en oeuvre de ces importants travaux d'infrastructures en eau. La réalisation de ce projet représente un investissement des plus précieux pour l'avenir de la paroisse qui pourra offrir une eau de consommation de qualité et en quantité suffisante, favorisant ainsi la bonne santé et le mieux-être de ses citoyennes et citoyens. L'accès à une eau potable de qualité est un droit fondamental, un service essentiel pour tous », a déclaré la députée Champagne.

« Chaque Québécois doit pouvoir bénéficier d'un accès à des services publics de qualité. L'engagement de notre gouvernement vise à offrir aux municipalités le soutien nécessaire pour leur permettre d'aller de l'avant avec leurs projets d'infrastructures. Ainsi, l'aide consentie à la Paroisse de Saint-Narcisse permettra de garantir des services essentiels aux citoyens, en plus de doter cette municipalité d'infrastructures conformes aux normes en vigueur et de rehausser la qualité des services publics », a fait savoir le ministre Gaudreault.

Le projet de la Paroisse de Saint-Narcisse vise l'aménagement d'un nouveau puits de production d'eau potable, incluant la construction d'un bâtiment de service pour y abriter les équipements requis, et la mise en place d'une conduite d'approvisionnement en eau potable nécessaire à son raccordement au réservoir d'eau potable actuel. Le projet comprend également l'installation d'un système de désinfection à l'hypochlorite de sodium, l'ajout de nouvelles pompes et d'équipements de télécommunication, la construction d'un autre bâtiment de service à proximité du réservoir d'eau potable actuel ainsi que le réaménagement de la mécanique de pompage à l'un des puits existants. Divers travaux compléteront ce projet.

Ces interventions permettront de remédier au manque d'eau potable et ainsi répondre aux besoins actuels et futurs de la Paroisse de Saint-Narcisse en plus de permettre le renouvellement d'infrastructures déficientes ou désuètes.

La réalisation de ce projet nécessite un investissement maximum admissible de 3 017 117 $, en vertu du volet 1.4 du PIQM. Le gouvernement du Québec contribue 1 508 559 $ à ce projet tandis que la Paroisse de Saint-Narcisse y investit un montant de 1 508 558 $.

À propos du Plan québécois des infrastructures (PQI)

L'appui du gouvernement du Québec au projet s'inscrit dans le cadre du Plan québécois des infrastructures (PQI) 2013-2023 rendu public en avril dernier. Rappelons que ce plan décennal entraînera, à terme, des investissements de 8,1 milliards de dollars pour le volet infrastructures municipales. Il aura un impact économique majeur sur tout le territoire québécois avec près de 60 000 emplois créés ou maintenus en moyenne par année.

Le PQI marque par ailleurs un virage dans la façon d'investir et de gérer les infrastructures publiques. Cette nouvelle façon de faire permettra d'évaluer de façon prospective les besoins, en fonction des priorités des Québécois, de bien mesurer les coûts qui y sont associés et de faire des choix éclairés.