La députée de Taillon et ministre de l'Éducation, du Loisir et du Sport, ne sera pas candidate dans Taillon
jeudi 6 mars, 2014
Facebook
Twitter

Longueuil – La ministre de l’Éducation, du Loisir et du Sport, ministre responsable de la région de la Montérégie et députée sortante de la circonscription de Taillon, Marie Malavoy, a annoncé aujourd’hui qu’elle ne solliciterait pas de nouveau mandat dans la circonscription de Taillon.

À la suite d’échanges avec les dirigeants du Parti Québécois et la première ministre, Marie Malavoy a pris sa décision hier afin de permettre au parti de présenter une candidate de grande qualité qui saura représenter dignement les gens de la circonscription de Taillon.

« Je quitte avec le sentiment du devoir accompli. Comme ministre, j’ai rempli les mandats que m’avait confiés la première ministre lors de son discours d’ouverture, soit ceux de mettre en place des maternelles 4 ans en milieux défavorisés, de renforcer l’enseignement de l’histoire nationale et de travailler à l’élaboration d’une nouvelle politique nationale du sport, du loisir et de l’activité physique, qui devrait être rendue publique prochainement », a déclaré la ministre.

« Je suis une passionnée de l’éducation. Pour moi, elle est le chemin de la liberté. Diriger le ministère de l’Éducation, du Loisir et du Sport a été autant un privilège qu’une source d’inspiration et de dépassement », a fait valoir Marie Malavoy.

« Comme ministre responsable de la région de la Montérégie, j’ai travaillé sans relâche avec mes collègues du caucus afin que notre région obtienne sa juste part des investissements publics. J’ai une pensée particulière pour la récente annonce d’un investissement de 20 M$ de notre gouvernement pour la construction du complexe culturel du Théâtre de la Ville, à Longueuil », a-t-elle poursuivi.

« Apprendre à vivre ensemble. Voilà ce que je m’étais fixé comme objectif à mon arrivée comme députée dans Taillon, en 2006. Depuis, cela m’a sans cesse animée. Je souhaite ardemment qu’au soir du 7 avril prochain, le Parti Québécois dirigé par Pauline Marois puisse encore une fois, et de façon majoritaire, obtenir la confiance des citoyennes et des citoyens pour construire un Québec plus prospère, plus fort, plus indépendant et plus accueillant », a conclu la ministre.

Marie Malavoy a tenu à remercier les militantes et les militants du Parti Québécois ainsi que celles et ceux qui l’ont appuyée dans ses fonctions de ministre et de députée.

Souverainiste convaincue, elle continuera d’apporter sa contribution à l’édification d’un pays.