Journée internationale pour l'élimination de la violence à l'égard des femmes - Contrer la violence faite aux femmes : une responsabilité collective
lundi 25 novembre, 2013
Facebook
Twitter

Québec – La ministre de l'Emploi et de la Solidarité sociale, ministre du Travail et ministre responsable de la Condition féminine, Mme Agnès Maltais, tient à rappeler, à l'occasion de la Journée internationale pour l'élimination de la violence à l'égard des femmes, que prévenir et contrer les gestes dégradants qui atteignent les personnes dans leur dignité est une responsabilité collective.

« La violence, peu importe sa forme, est inacceptable. Nous devons y mettre fin. Pour y arriver, nous devons travailler ensemble. Nous sommes toutes et tous responsables. Il ne s'agit pas d'un problème qui concerne uniquement les femmes, mais bien toute la société », a affirmé la ministre Maltais.

En 2012, les femmes comptaient pour 80 % des victimes d'infractions commises déclarées dans un contexte conjugal et pour 83 % des victimes de crimes à caractère sexuel. À ces cas précis s'ajoutent d'autres formes de violence dont les femmes sont aussi les principales victimes, notamment celles liées à l'honneur et à l'exploitation sexuelle. Ainsi, les crimes contre la personne, particulièrement ceux commis contre les femmes, constituent une part importante des différentes interventions policières et judiciaires dans notre société.

« Au fil des décennies, la situation des Québécoises s'est améliorée à bien des égards. Cependant, malgré les progrès accomplis, la violence continue de freiner les femmes dans leur recherche d'autonomie et d'égalité et ces situations doivent cesser », a conclu la ministre Maltais.

Bienvenue sur le site du Parti Québécois!

Une de nos propositions pourrait vous intéresser.

Vous voulez en savoir plus?