Journée internationale des aînés - Le ministre Réjean Hébert réitère la volonté du gouvernement du Québec de relever les défis liés au vieillissement
mardi 1 octobre, 2013
Facebook
Twitter

Québec – « La Journée internationale des aînés est une excellente occasion de réitérer la ferme volonté de notre gouvernement de faire tout en son pouvoir pour mettre en œuvre un ensemble de projets voué à bâtir un avenir meilleur pour les aînés québécois. Le vieillissement ne doit pas être considéré comme un problème à régler, mais comme une occasion à saisir pour améliorer nos façons de faire, ce qui profitera non seulement aux aînés, mais aussi à nos concitoyennes et concitoyens de tout âge. » C'est ce qu'a déclaré aujourd'hui le ministre de la Santé et des Services sociaux et ministre responsable des Aînés, le docteur Réjean Hébert, à l'occasion de cette journée thématique instituée en 1990 par l'Organisation mondiale des Nations-Unies.

Le ministre Hébert a expliqué que dans une société vieillissante, l'amélioration de la qualité de vie des aînés et le maintien de leur autonomie le plus longtemps possible constituent des objectifs autour desquels nous devons orienter nos actions. « Dans moins de 20 ans, une personne sur quatre aura plus de 65 ans. C'est pourquoi nous sommes résolus à intensifier et à diversifier notre action auprès des aînés, qu'ils soient en forme ou encore en perte d'autonomie », a-t-il ajouté. Le ministre a notamment évoqué la démarche Municipalités amies des aînés, dans laquelle se sont engagées plus de 700 municipalités ou MRC. Cette démarche vise à adapter nos collectivités à la réalité du vieillissement de la population.

D'autre part, à travers le Québec, nombreux sont ceux et celles qui contribuent à améliorer la qualité de vie des aînés. À chaque année, les prix Hommage Aînés soulignent l'engagement bénévole d'une personne contribuant au bien-être, à la qualité de vie et à la participation des personnes aînées dans sa communauté, et de, dans chacune des régions du Québec. Notons que cette année, les prix seront attribués en novembre.

Aussi, le ministre a souligné la participation soutenue des personnes âgées dans des activités bénévoles à travers le Québec : « Les aînés constituent un capital d'expertise et de sagesse inestimable. Ils contribuent généreusement, à chaque jour, au développement du Québec d'aujourd'hui et de demain, notamment en agissant comme bénévoles. Cette journée est une merveilleuse occasion de souligner ce soutien continu qu'ils offrent au Québécoises et aux Québécois de tout âge », a déclaré le ministre Hébert.

L'assurance-autonomie : une réponse au souhait des aînés

Le ministre a rappelé qu'en cette Journée internationale des Aînés, qui se déroule sous le thème « Quel futur souhaitons-nous? », il importe de porter attention aux souhaits exprimés par nos aînés, notamment en ce qui a trait à leur participation à la vie communautaire et sur comment et où ils souhaitent vieillir. À cet effet, il a notamment rappelé l'intensification déjà engagée de l'offre de services à domicile, avec un ajout budgétaire de 110 millions de dollars pour l'année en cours, et de 500 millions de dollars sur cinq ans, ainsi que le projet d'assurance-autonomie.

« En 2007, plus de 4000 aînés ont fait entendre leur voix lors des Consultations publiques sur les conditions de vie des aînés. Lors de cet événement d'envergure, les aînés ont exprimé un souhait : celui de pouvoir vieillir chez eux et de recevoir des services adaptés à leurs besoins, et ce, là où ils ont choisir de vivre. Avec l'assurance autonomie que notre gouvernement propose de créer, nous voulons en quelque sorte offrir une réponse à ce vœu largement formulé », a conclu le ministre Hébert.

Notons que les consultations relatives au livre blanc sur l'assurance autonomie se tiendront cet automne dans le cadre d'une commission parlementaire.

Bienvenue sur le site du Parti Québécois!

Une de nos propositions pourrait vous intéresser.

Vous voulez en savoir plus?