Jour commémoratif des personnes décédées ou blessées au travail - Le Parti Québécois rappelle l’importance de la prévention
mardi 28 avril, 2015
Facebook
Twitter

Québec – À l’occasion du Jour commémoratif des personnes décédées ou blessées au travail, le député de Sanguinet et porte-parole de l’opposition officielle en matière de travail, Alain Therrien, a rappelé que la santé et la sécurité des travailleurs doivent demeurer des priorités pour notre société et qu’en ces domaines, la prévention s’avère la clé de la réussite.

« En cette journée à la mémoire des femmes et des hommes qui ont perdu la vie au travail, j’ai une pensée toute spéciale pour leur famille et leurs proches, et je formule le souhait que tous les gestes requis pour rendre nos milieux de travail plus sécuritaires soient faits. Année après année, trop de vies sont brisées par un accident de travail. De plus, au-delà des conséquences sur les personnes elles-mêmes, leur famille et leurs collègues, chaque accident de travail signifie une perte d’expertise considérable pour l’entreprise concernée ainsi que des coûts sociaux importants. Le Québec n’a pas les moyens de se priver de tant de talents, de tant de ressources; il a besoin de tous ses travailleurs », a déclaré Alain Therrien.

Or, selon le député, c’est par la prévention qu’on peut espérer voir diminuer le nombre d’accidents. « Dans le meilleur intérêt des travailleurs et des employeurs, le Québec doit continuer de soutenir les efforts consacrés au renforcement d’une culture de prévention. Autant que possible, nous devons agir pour éliminer les dangers au sein des milieux de travail et, ainsi, éviter les blessures et les décès. La sécurité des travailleurs doit devenir une valeur de société, pour laquelle tant les employeurs que les travailleurs doivent s’engager », a poursuivi le porte-parole.

Rappelons que c’est sous un gouvernement du Parti Québécois que pour la première fois, le drapeau de l’Assemblée nationale a été mis en berne en mémoire des travailleurs décédés dans l’exercice de leurs fonctions. « Ce geste important nous rappelle qu’il est inacceptable de risquer sa vie en tentant de la gagner », a conclu Alain Therrien.