Jean-François Lisée salue l’engagement de Françoise David
jeudi 19 janvier, 2017
Facebook
Twitter

Montréal, le 19 janvier 2017 – Alors que Françoise David a annoncé, aujourd’hui, son retrait de la vie politique, le chef de l’opposition officielle, Jean-François Lisée, a salué l’engagement et la passion de la députée de Gouin et co-porte-parole de Québec solidaire.

« Ayant consacré sa vie à l’avancement des causes qui lui tenaient à cœur – la justice sociale, l’environnement, l’égalité entre les femmes et les hommes, la souveraineté du Québec –, Françoise David est devenue l’une des figures les plus marquantes du paysage politique québécois. Militante féministe, elle a œuvré au sein de plusieurs groupes, en plus de diriger la Fédération des femmes du Québec. L’exploit quotidien de Françoise a été de donner une voix forte aux femmes, aux déshérités et aux oubliés. Entre autres choses, son engagement dans l’organisation de la Marche du pain et des roses, en 1995, a largement contribué à l’adoption de la Loi sur l’équité salariale, en plus de sensibiliser l’ensemble de la population à la lutte contre la pauvreté et la violence faite aux femmes. Nous nous souviendrons, aussi, de son combat pour la perception automatique des pensions alimentaires », a déclaré M. Lisée.

« Nous ne pouvons que saluer l’immense contribution de Françoise David à titre de députée, et nous savons très bien que son implication citoyenne continuera bien au-delà de la vie parlementaire. Comme élue de l’Assemblée nationale, elle a mis l’accent sur de nombreux dossiers; tout récemment, d’ailleurs, elle a fait adopter un projet de loi protégeant les aînés vulnérables de l’éviction de leur logement. Je suis persuadé que cette femme de conviction et de dialogue poursuivra sa lutte pour les plus vulnérables de notre société. Tous ont pu constater, au quotidien, à quel point cette femme a, dans sa moelle épinière, le besoin de faire avancer le bien commun. En mon nom et en celui de ma formation politique, je lui souhaite une bonne retraite, bien méritée. Merci, Françoise! », a exprimé le chef de l’opposition officielle.