Jean-Francois Lisée, candidat du Parti Québécois dans la circonscription de Rosemont
samedi 4 août, 2012
Facebook
Twitter

Montréal – La chef du Parti Québécois, Pauline Marois, est heureuse d'annoncer la candidature de Jean-François Lisée dans la circonscription de Rosemont. « Enfin! Jean-François fait le saut, s'est exclamée Pauline Marois. C'est un homme qui a un flair extraordinaire, des idées pour le Québec et qui est fait pour l'engagement politique. C'est une excellente nouvelle pour notre parti, pour les souverainistes et pour le Québec. »

Journaliste, professeur, fondateur du CÉRIUM, chroniqueur, blogueur, conseiller politique de premiers ministres et auteur renommé, Jean-François Lisée est une personnalité reconnue du monde des communications, notamment pour ses blogues dans L'Actualité .

« Le Québec doit reprendre sa marche vers sa souveraineté et se remettre debout. Nous avons eu un gouvernement qui se comportait en conseil d'administration pendant trop longtemps. Avec Pauline Marois, nous aurons enfin un chef d'État d'envergure avec un projet de société qui redonnera de la vigueur au Québec et de la fierté aux Québécois », a déclaré Jean-François Lisée.

Pauline Marois s'est dite emballée de l'équipe que présente le Parti Québécois et croit que les Québécois le seront aussi. « Nous avons une équipe de rêve, des femmes et des hommes de tous horizons qui veulent contribuer à l'amélioration du Québec, nous avons des idées et un programme qui sauront rallier la population et nous avons le plus beau des projets de société. »

La chef du Parti Québécois a aussi profité de l'investiture de Jean-François Lisée pour rappeler les engagements que son parti a pris jusqu'à présent. « Nous avons énoncé nos idées pour former un gouvernement honnête : élections à date fixe et financement public des partis politiques. Nous avons fait part de nos idées pour assurer l'accès abordable à l'éducation pour tous, de la petite enfance jusqu'à l'université. Nous avons proposé des solutions pour enrichir les Québécois. Pour les libéraux et les caquistes, ce sont les compagnies d'abord. Pour le Parti Québécois, ce sont les Québécois d'abord. C'est maintenant à nous de choisir! », s'est exclamée Pauline Marois.

Rappelons que le Parti Québécois est la plus grande formation politique au Québec avec ses 90 000 membres.