Investissements en formation professionnelle - Le ministre Réjean Hébert annonce des investissements de près de 700 000 $ au centre de formation professionnelle Le Granit
vendredi 31 janvier, 2014
Facebook
Twitter

Lac-Mégantic – Le ministre de la Santé et des Services sociaux, ministre responsable des Aînés, ministre responsable de la région de l'Estrie et député de Saint-François, M. Réjean Hébert, a annoncé aujourd'hui, au nom de la ministre de l'Éducation, du Loisir et du Sport, Mme Marie Malavoy, des investissements de 694 136 $, dont 583 858 $ pour le réaménagement de locaux et 110 278 $ pour l'acquisition d'équipements, au centre de formation professionnelle Le Granit, un établissement de la Commission scolaire des Hauts-Cantons. Ces investissements permettront de soutenir l'implantation des programmes d'études Assistance à la personne en établissement de santé (5316) et Santé, assistance et soins infirmiers (5325), que la Commission scolaire a désormais l'autorisation d'offrir sur une base permanente.

Grâce à cette somme, la Commission scolaire a mis en œuvre, au cours des derniers mois, un projet visant à réaménager une superficie de 539 m² du centre de formation professionnelle Le Granit, où sont offerts ces programmes d'études, de même qu'à acquérir l'équipement qui y est rattaché. Les travaux, dont le coût total est estimé à 793 425 $, sont terminés.

« Les besoins du domaine de la santé sur le plan de la main-d'œuvre qualifiée ne cessent de s'accroître. Nous offrons aux citoyens du Québec des soins de santé de qualité, qui nécessitent des personnes qualifiées et en nombre suffisant. C'est par des investissements comme celui-ci que nous pourrons relever ce défi de société avec succès », a déclaré le Dr Hébert.

Des investissements gouvernementaux totalisant plus de 24,3 millions de dollars ont été annoncés en septembre 2013 pour bonifier l'offre de formation professionnelle. Outre le projet dévoilé aujourd'hui, divers autres projets visant l'agrandissement et le réaménagement de centres de formation professionnelle existants ainsi que l'actualisation et l'implantation de nouveaux programmes d'études seront mis en œuvre dans plusieurs régions du Québec.

« Ces investissements, nous les faisons pour les jeunes du Québec. Nous avons tout avantage à ce que la formation professionnelle les attire davantage. Nous devons aussi amener encore plus d'adultes à explorer les multiples possibilités qu'elle offre. La formation professionnelle est non seulement essentielle au développement de notre économie, mais elle permet aux jeunes qui la suivent de s'accomplir dans des domaines qui leur tiennent à cœur », a fait savoir la ministre Malavoy.