Inondations en Montérégie : à l'approche de l'hiver, le gouvernement doit agir sans tarder
vendredi 4 novembre, 2011
Facebook
Twitter

Québec –La députée d’Iberville, Marie Bouillé, de même que le député de Saint-Jean, Dave Turcotte, ont interpellé ce matin à l’Assemblée nationale le ministre de la Sécurité publique concernant les inondations de ce printemps en Montérégie.

« Les citoyens sont mal informés des programmes d’aide et des possibilités qui s’offrent à eux. Il y a quelques semaines, le ministre a mis en place une équipe spéciale sans informer les sinistrés de la façon d’y avoir accès. Plusieurs sinistrés ne savent pas qu’ils ont droit à une seconde évaluation. Toute cette information doit être diffusée. La sécurité publique devrait tenir des séances publiques d’information pour renseigner davantage les sinistrés », a affirmé le député de Saint-Jean.

« Plusieurs dossiers traînent en longueur. En effet, de nombreux sinistrés n’ont pas encore commencé les travaux de leur maison parce qu’ils attendent une seconde évaluation. Je le répète, nous sommes en novembre! Il est inacceptable qu’après toutes ces annonces de la part du ministère les sinistrés soient encore laissés à eux-mêmes », s’est étonnée la députée d’Iberville.

« Nous espérons que l’interpellation aura sensibilisé le ministre et son équipe de l’ampleur des problèmes que vivent encore les sinistrés de la Montérégie. À chaque semaine, nous recevons des appels de sinistrés en attente de l’aide gouvernementale. C’est en leur nom que nous avons interpellé le ministre ce matin. Maintenant, nous souhaitons voir des résultats sur le terrain afin que les sinistrés retrouvent enfin leur qualité de vie », a conclu Dave Turcotte.

Bienvenue sur le site du Parti Québécois!

Une de nos propositions pourrait vous intéresser.

Vous voulez en savoir plus?