Incendies de forêt dans le nord du Québec: la première ministre fait le point et invite les citoyens à la vigilance
mercredi 10 juillet, 2013
Facebook
Twitter

Québec – La première ministre du Québec, Pauline Marois, fait le point sur la situation des incendies de forêt. « Mon gouvernement a pris la décision d'agrandir la zone d'interdiction de faire des feux à ciel ouvert en forêt ou à proximité ainsi que la zone de restriction de travaux en forêt afin d'intégrer complètement la MRC de la Haute-Côte-Nord ainsi que les régions du Bas-Saint-Laurent et de la Gaspésie. Dans le cas de la zone d'interdiction de faire des feux à ciel ouvert, il faut ajouter maintenant la MRC du Fjord du Saguenay au nord du Saguenay », a déclaré la première ministre.

« Même si des précipitations sont attendues dans certaines régions au cours des prochains jours, nous demandons aux citoyens d'être extrêmement vigilants en cette période où plusieurs personnes sont en vacances estivales. Trop peu de précipitations ont été observées sur l'ensemble du territoire au cours des derniers jours et les indices d'inflammabilité sont très élevés dans toutes les régions. Les mesures mises en place et l'absence prévue de foudre pour les deux prochains jours devraient contribuer à améliorer la situation », a poursuivi la première ministre.

L'essentiel des efforts de lutte est actuellement concentré sur les incendies les plus préoccupants, notamment ceux près de la communauté de Wemindji, à la Baie-James, et près de la route Toulnustouc dans le secteur de la Rivière-aux-Outardes dans la région de la Côte-Nord.

Voies d'accès

La route de la Baie-James entre Matagami et Radisson demeure fermée. La route Toulnustouc est aussi fermée depuis ce matin. Cependant, la route du Nord, qui avait été fermée entre le kilomètre 200 et le poste Albanel, a été rouverte aujourd'hui à 13 h. De plus, plusieurs convois sont organisés sous la supervision de la Sûreté du Québec. L'ensemble des déplacements supervisés se déroule bien.

Réseau de transport d'électricité

Des interventions préventives ont été effectuées notamment dans la région de Wemindji et dans le corridor Churchill-Manic. Le réseau d'Hydro-Québec est demeuré stable au cours des derniers jours. La société d'État continue de surveiller de près ses installations et, avec l'arrivée attendue de vents sur le territoire, le parc éolien situé dans le sud du Québec pourrait venir en soutien au réseau hydroélectrique, si cela est requis.

« Plus de 650 pompiers forestiers appuyés par une flotte d'avions-citernes et d'hélicoptères sont déployés sur le territoire incluant les équipes de l'extérieur du Québec venues en renfort. Nous sommes confiants que les efforts constants de ces ressources et la concertation de l'ensemble des partenaires permettent de garder la situation sous contrôle », a conclu la première ministre. Rappelons que les mesures préventives actuellement en vigueur visent une grande portion du territoire, dont le Nord-du-Québec, le Saguenay-Lac-Saint-Jean, la Côte-Nord, la Gaspésie et le Bas-Saint-Laurent. Les citoyens peuvent consulter le site Internet gouvernemental suivant pour connaître l'état de la situation et les consignes en vigueur : www.urgencequebec.gouv.qc.ca.