Implantation d'une nouvelle unité de médecine familiale au Centre de santé et de services sociaux Haut-Richelieu-Rouville
lundi 17 février, 2014
Facebook
Twitter

Saint-Jean-sur-Richelieu – Le député de Saint-Jean et whip adjoint du gouvernement, monsieur Dave Turcotte, et la députée d'Iberville, madame Marie Bouillé, annoncent au nom du ministre de la Santé et des Services sociaux et ministre responsable des Aînés, le docteur Réjean Hébert, l'implantation d'une nouvelle unité de médecine familiale (UMF) affiliée à l'Université de Sherbrooke au Centre de santé et de services sociaux (CSSS) Haut-Richelieu-Rouville.

« Notre gouvernement a pris l'engagement d'améliorer l'accessibilité des soins et des services en consolidant la première ligne et en augmentant le nombre de médecins de famille. Cette annonce s'inscrit précisément dans cet objectif, puisque cette nouvelle UMF viendra accroître la capacité d'accueil en médecine familiale du réseau de l'Université de Sherbrooke, tout en accentuant l'offre de service à la population du territoire », a déclaré le ministre Hébert.

La nouvelle UMF, qui adhérera au modèle de groupe de médecine de famille (GMF), pourra accueillir quatre résidents et quatre stagiaires en immersion clinique dès juillet prochain. À partir de 2017-2018, elle aura une capacité d'accueil de seize résidents, deux externes et quatre stagiaires infirmières praticiennes spécialisées en soins de première ligne.

« Il est essentiel qu'en cours de formation, les médecins de famille aient accès à des milieux de stages bien structurés, où ils sont encadrés par des médecins d'expérience. En plus de contribuer à la formation de la relève en médecine et dans les sciences de la santé, cette nouvelle UMF vient améliorer l'accès à des soins et des services de proximité de grande qualité dans notre région. En même temps, en étant formés ici, nos futurs professionnels sont sensibilisés aux particularités de la pratique médicale dans des milieux comme le nôtre », a pour sa part fait savoir monsieur Turcotte.

Madame Bouillé a ajouté : « Je crois en l'importance des services de santé de proximité pour les citoyens de la circonscription que je représente. En ce sens, j'ai travaillé sans relâche pour attirer des médecins dans Iberville afin d'offrir un meilleur accès à la première ligne. L'ouverture prochaine d'une UMF dotera notre région d'un pôle attractif pour de nouveaux médecins de famille qui après leur formation pourront choisir de s'installer ici, en Montérégie, de façon définitive. Et nous travaillerons tous en ce sens. »

Le député de Chambly et ministre de la Justice, monsieur Bertrand St-Arnaud, a pour sa part fait savoir : « Je me réjouis que notre gouvernement donne suite à ses engagements en matière de services de première ligne par un choix aussi judicieux. Le nombre de médecins de famille augmente chaque année, ce qui ne peut que profiter à la population de la Montérégie et des autres régions du Québec. »

Pour l'implantation de cette nouvelle unité de médecine familiale, le Ministère accorde une allocation annualisée maximale de 748 600 $, dont 304 500 $ seront alloués aux frais et aménagements locatifs. Le solde sera quant à lui consacré aux ressources humaines, aux ressources informatiques, ainsi qu'à diverses autres dépenses de fonctionnement.

Actuellement, environ 45 % des étudiants en médecine se dirigent vers la médecine familiale, alors que 55 % s'orientent vers d'autres spécialités. L'implantation de cette nouvelle UMF s'inscrit dans la volonté gouvernementale d'augmenter le nombre de finissants en médecine de famille afin d'inverser ces proportions, et ainsi de mieux répondre aux besoins de santé actuels et futurs de la société québécoise.

Bienvenue sur le site du Parti Québécois!

Une de nos propositions pourrait vous intéresser.

Vous voulez en savoir plus?