Implantation de l'anglais intensif en 6e année : le gouvernement libéral manque de logique et de jugement
vendredi 10 février, 2012
Facebook
Twitter

Québec – « La ministre Line Beauchamp avoue elle-même ne pas avoir toutes les réponses sur les impacts de l'anglais intensif sur la réussite des élèves. Elle admet donc que son gouvernement agit dans l'improvisation la plus totale! On constate encore une fois que, par manque de préparation et de consultation, le gouvernement libéral est en train d'hypothéquer sérieusement la mise en place de ce programme ».

C'est ce qu'a déclaré le député de Jonquière et porte-parole de l'opposition officielle en matière d'éducation primaire et secondaire et d'alphabétisation, Sylvain Gaudreault, au lendemain du retrait des deux principaux syndicats d'enseignants du Québec, la Fédération des syndicats de l'enseignement et la Fédération autonome de l'enseignement, du comité de travail veillant à l'instauration de l'anglais intensif en 6e année.

Une suspension de l'application de cette mesure est nécessaire

Le Parti Québécois dit oui à l'apprentissage d'une deuxième, voire d'une troisième langue. « L'essentiel, c'est la réussite et la persévérance scolaires. C'est ce qui nous importe le plus. Le ministère de l'Éducation doit suspendre l'application universelle de cette mesure. Le ministère, les intervenants du milieu et les parents doivent se concerter pour obtenir une image réaliste et complète des impacts de l'implantation de l'anglais intensif en 6e année sur les élèves, notamment ceux qui vivent les plus grandes difficultés scolaires », a soutenu le député de Jonquière.

« Le succès de l'implantation d'un tel programme nécessite l'adhésion de tout le monde. Pour y parvenir, la ministre Beauchamp doit s'engager à fournir les ressources humaines et matérielles nécessaires à l'implantation de l'anglais intensif dans les écoles du Québec parce qu'actuellement, on fonce droit dans un mur », a conclu Sylvain Gaudreault.

Bienvenue sur le site du Parti Québécois!

Une de nos propositions pourrait vous intéresser.

Vous voulez en savoir plus?