Il est minuit moins une pour les travailleurs de la Côte-Nord
mardi 2 décembre, 2014
Facebook
Twitter

Québec – Le député de René-Lévesque et whip en chef de l’opposition officielle, Marjolain Dufour, ainsi que le député de Bonaventure et porte-parole en matière de forêts, Sylvain Roy, demandent au ministre des Forêts, de la Faune et des Parcs, Laurent Lessard, de prendre des mesures concrètes pour maintenir les emplois de l’usine de Produits forestiers Résolu à Baie-Comeau.

Hier, une des trois machines de l’usine a cessé ses opérations. Une deuxième pourrait faire de même le 12 décembre prochain. « Il est minuit moins une pour les travailleurs de la Côte-Nord. Les machines ferment et le ministre n’a toujours pas agi concrètement. Les gens de la région sont sortis dans les rues par centaines pour dénoncer la situation. L’usine de Baie-Comeau est essentielle pour maintenir les emplois liés à la forêt sur la Côte-Nord. C’est tout le secteur forestier de la région qui est en jeu », a déclaré Marjolain Dufour.

Le domaine de la forêt a été durement touché au cours des derniers mois; plusieurs usines ont en effet interrompu leur production dans différentes régions, notamment en Abitibi-Témiscamingue, au Saguenay–Lac-Saint-Jean, en Estrie et en Mauricie. Rappelons que le bilan libéral est désastreux pour le secteur forestier : entre 2003 et 2012, on a dénombré 20 000 pertes d’emplois directs et 300 fermetures d’usine.

« Le cas de Baie-Comeau n’est pas unique. Le milieu forestier a besoin de solutions durables. Il s’est perdu 82 000 emplois à temps plein depuis avril, et ce, dans toutes les régions et tous les secteurs, notamment celui de la forêt. Pourquoi le ministre des Forêts attend-il que les usines soient en danger de fermeture avant d’agir? », a questionné Sylvain Roy.