Habitat du caribou forestier - Un plan gouvernemental confus
jeudi 7 avril, 2016
Facebook
Twitter

Québec – Le député de Bonaventure et porte-parole du Parti Québécois en matière de forêts, de faune et de parcs, Sylvain Roy, déplore la confusion qui entoure la mise en place d’un plan d’action pour l’aménagement de l’habitat du caribou forestier. Le plan, divisé en deux phases, présente d’abord des mesures de protection du caribou forestier, pour ensuite en évaluer les conséquences sur les communautés forestières.

« Le gouvernement travaille de façon incohérente. Il devrait d’abord évaluer les conséquences socioéconomiques d’un plan de protection sur l’exploitation forestière et l’approvisionnement des usines, puis mettre en place des mesures en toute connaissance de cause. Il est clair qu’en fonctionnant à l’envers, le gouvernement crée de l’incertitude dans les communautés forestières du Saguenay–Lac-Saint-Jean et du Nord-du-Québec », a déclaré Sylvain Roy.

Le député de Bonaventure trouve complètement inacceptable que le gouvernement ait improvisé une stratégie sans tenir compte des travailleurs forestiers. Selon lui, il est anormal que le gouvernement n’ait toujours pas publié d’étude sur l’impact de la protection des caribous sur les emplois en forêt, alors qu’il est en place depuis avril 2014.

« Le premier ministre, qui est également député de la région touchée par le plan d’action, a promis, lors de la dernière campagne électorale, qu’aucun emploi forestier ne serait sacrifié pour la protection du caribou. Or, deux ans après son élection, son gouvernement présente un plan confus qui ne garantit pas aux travailleurs forestiers qu’ils pourront conserver leur emploi. Il doit refaire ses devoirs et nous présenter une stratégie crédible! », a conclu Sylvain Roy.