Frais pour la relève des compteurs - Hydro-Québec doit cesser la surfacturation et rembourser les Québécois
jeudi 7 mai, 2015
Facebook
Twitter

Québec – Le député de Marie-Victorin et porte-parole de l’opposition officielle en matière d’énergie et de ressources naturelles, Bernard Drainville, somme le ministre de l’Énergie et des Ressources naturelles, Pierre Arcand, d’exiger d’Hydro-Québec qu’elle cesse d’imposer des frais pour la relève des compteurs à 2,9 millions de clients résidentiels ayant désormais des compteurs intelligents qui transmettent automatiquement leurs données de consommation.

« Hydro-Québec a exigé l’installation de compteurs intelligents pour l’ensemble des Québécois. Or, ces compteurs ont justement comme principal avantage de ne nécessiter aucune relève manuelle. Pourtant, la société d’État continue d’imposer, à tous ses clients, des frais pour la relève; en un an seulement, cette mesure lui a permis d’amasser 67 millions de dollars. Le gouvernement doit mettre fin à cette surfacturation injuste et exiger d’Hydro-Québec qu’elle rembourse aux Québécois les 67 millions qu’ils ont payés en trop », a demandé Bernard Drainville.

« Il y a pire encore : les clients qui ont choisi l’option de retrait – ceux qui ont dit non aux nouveaux compteurs – doivent payer à Hydro-Québec des frais additionnels de 5 $ par mois pour assurer la relève manuelle. Or, ces clients payent déjà pour ce service! En effet, chacun doit payer 0,40 $ par jour pour la redevance d’abonnement, peu importe sa consommation. Ces frais fixes incluent 0,06 $ pour la relève de son compteur. C’est clairement de la double facturation », a ajouté le porte-parole.

« Par ailleurs, on n’a jamais vu autant de Québécois avoir de la difficulté à payer leur facture d’Hydro-Québec. Cette année, 300 000 clients doivent conclure une entente de paiement, un triste record. La première chose à faire est d’arrêter de les faire payer en double. Cette surfacturation doit cesser », a conclu le député de Marie-Victorin.