Fermeture de l'usine Old Dutch à Lachine - La ministre déléguée Élaine Zakaïb met sur pied un comité d'intervention
mardi 14 mai, 2013
Facebook
Twitter

Montréal – Dès l'annonce, le 6 mai dernier, de la fermeture de l'usine Old Dutch à Lachine, qui entraînera la perte de plus de 200 emplois, la ministre déléguée à la Politique industrielle et à la Banque de développement économique du Québec, Mme Élaine Zakaïb, a mis sur pied un comité d'intervention pour tenter de convaincre l'entreprise américaine de maintenir ouverte sa filiale québécoise. Formé de représentants d'Investissement Québec, du ministère des Finances et de l'Économie, du ministère de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation ainsi que de la Ville de Montréal et de Montréal International, ce comité vise à concerter les efforts afin de maximiser les chances de réussite.

« Je peux vous assurer que nous allons explorer toutes les avenues possibles pour amener l'entreprise à renoncer à la fermeture, tout en respectant nos critères d'investissement responsable », a déclaré la ministre déléguée Élaine Zakaïb.

Le gouvernement du Québec a d'ailleurs déjà entamé des discussions avec Old Dutch afin de trouver une solution permettant d'éviter la fermeture de l'usine, qui aurait lieu en septembre prochain.

La ministre déléguée Zakaïb a aussi tenu à souligner la collaboration du député de Marquette, M. François Ouimet. « Quand il s'agit de sauver des emplois, la partisanerie n'a pas sa place », a déclaré la ministre déléguée. « Je suis heureuse de constater que tous les acteurs concernés sont prêts à travailler ensemble pour tenter de trouver une solution à brève échéance et ainsi sauver les emplois en jeu. »

Bienvenue sur le site du Parti Québécois!

Une de nos propositions pourrait vous intéresser.

Vous voulez en savoir plus?