Fermeture de la scierie Leduc - Les libéraux ont abandonné les travailleurs forestiers
mercredi 7 septembre, 2016
Facebook
Twitter

Québec – Le député de Bonaventure et porte-parole du Parti Québécois en matière de forêts, Sylvain Roy, se dit solidaire des 75 travailleurs de la scierie Leduc de Québec qui perdront leur emploi le 28 octobre prochain, et somme le gouvernement de trouver des solutions durables à la crise qui perdure dans le secteur forestier.

« Une fois de plus, le gouvernement abandonne les travailleurs! Dans cette usine, 70 % des employés ont entre 35 et 40 ans d’ancienneté, ce qui ne leur facilitera pas la tâche lorsque viendra le temps de se trouver un nouvel emploi. De plus, pour ces travailleurs, aucune relocalisation n’est possible. C’est un véritable drame! Le gouvernement doit déployer ses ressources pour les aider », a réclamé Sylvain Roy.

« Le nouveau ministre des Forêts, Luc Blanchette, qui est resté muet depuis sa nomination, il y a plus de deux semaines, doit nous dire ce qu’il fera pour aider non seulement ces travailleurs, mais également l’ensemble de notre industrie forestière. On le sait, les négociations qui s’en viennent avec les Américains, à propos du nouvel accord sur le bois d’œuvre résineux, seront particulièrement ardues. Dans ce contexte, chaque nouvelle fermeture d’usine affaiblit la position du Québec. Le ministre doit s’assurer que les négociations ne nuiront pas aux entreprises québécoises. Plus de 30 000 emplois ont été perdus au cours des 10 dernières années dans l’industrie forestière; cette situation ne peut plus durer! Des solutions doivent être mises en place rapidement », a conclu Sylvain Roy.

Bienvenue sur le site du Parti Québécois!

Une de nos propositions pourrait vous intéresser.

Vous voulez en savoir plus?