Faire du Québec l'une des nations les plus en forme au monde - Priorité emploi : La ministre Malavoy annonce des investissements de près de 575 000 $ pour quatre projets d'infrastructures sportives et récréatives dans la région de l'Outaouais
jeudi 23 janvier, 2014
Facebook
Twitter

Gatineau – Dans le cadre de la Politique économique : Priorité emploi, la ministre de l'Éducation, du Loisir et du Sport, Mme Marie Malavoy, a rendu publics les quatre projets d'infrastructures sportives et récréatives qui recevront une aide financière pouvant atteindre 574 399,12 $ dans la région de l'Outaouais.

« Dans un contexte où nous souhaitons que le Québec devienne l'une des nations les plus en forme du monde, il faut mettre à la disposition des sportifs de tous âges des infrastructures adéquates et accessibles. Ce soutien financier de près de 575 000 $ permettra la réalisation de quatre projets dans les parcs de la région, de quoi donner à tous le goût de bouger », a déclaré Mme Malavoy.


Ces projets ont été analysés et sélectionnés selon les critères du Programme de soutien aux installations sportives et récréatives - phase II du Fonds pour le développement du sport et de l'activité physique, qui permet d'obtenir une aide financière maximale équivalant à la moitié des coûts admissibles. Dans l'ensemble du Québec, plus de 80 projets de construction, de rénovation, d'aménagement et de mise aux normes d'installations sportives et récréatives devraient se concrétiser grâce à des investissements qui totalisent 130 millions de dollars.

Des investissements pour stimuler le développement économique

Précisons que ces investissements sont prévus dans le cadre de la Politique économique : Priorité emploi, présentée récemment par la première ministre et par le ministre des Finances et de l'Économie, M. Nicolas Marceau. Cette politique vise notamment à créer des emplois et de la richesse dans l'ensemble du Québec, à court et moyen terme.

Des quelque 565 millions de dollars en infrastructures publiques annoncés, outre les investissements destinés à la modernisation des infrastructures sportives et récréatives, quelque 401 millions de dollars sont consacrés à faire des infrastructures éducatives du Québec des milieux plus sains pour apprendre. La réalisation de ces projets devrait permettre la création d'environ 3 500 emplois.

« Depuis un an, nous multiplions les actions pour améliorer les infrastructures publiques. Nous faisons encore plus aujourd'hui, déterminés à hausser le niveau d'activité physique et à améliorer la condition physique des Québécois et Québécoises. En investissant massivement dans les infrastructures sportives et récréatives, nous stimulons le développement économique tout en contribuant à la santé, au mieux-être et à la qualité de vie des gens. À mes yeux, il s'agit de gestes forts et responsables », a conclu la ministre Malavoy.