Étude des crédits – volet Développement des régions - Aucun ministre n’est responsable des régions, dans ce gouvernement
vendredi 22 avril, 2016
Facebook
Twitter

Québec – Le porte-parole du Parti Québécois en matière de développement des régions, pour le Conseil du trésor, Gaétan Lelièvre, ainsi que le porte-parole en matière d’exportations, d’entrepreneuriat, d’économie sociale et de PME, Martin Ouellet, ont participé à l’étude des crédits du ministère des Affaires municipales et de l’Occupation du territoire (MAMOT), volet Développement des régions.

« Le gouvernement a démontré encore une fois ce matin qu’il n’a aucune vision pour le développement de nos régions. Lors de l’étude des crédits, nous avons constaté que cette responsabilité n’appartient plus à aucun ministre de ce gouvernement, que personne n’a le mandat spécifique de défendre les régions au Conseil des ministres. Le ministre Coiteux a beau faire une liste des régions qu’il a visitées, il n’a réussi qu’à démontrer une fois de plus qu’il n’y a aucune ressource, direction ni programme spécifiques aux régions au sein du MAMOT. Alors, comment ce ministère peut-il prétendre défendre le développement régional? D’ailleurs, rappelons que le terme "région" a été enlevé de l’appellation du ministère : le MAMROT est devenu le MAMOT. Bref, le démantèlement des outils de développement que le gouvernement libéral opère depuis deux ans commence à ressembler à une stratégie visant à diviser les milieux pour mieux régner à Québec », a déclaré Gaétan Lelièvre.

« Pendant l’étude des crédits, j’ai demandé à trois différents ministres de répondre à quelques questions simples : quel montant d’argent est réservé, dans le budget 2016-2017, au développement économique local? Quelles ressources, et combien de personnes, sont dédiées au développement économique du Québec? Lorsque le Parti Québécois était au pouvoir, c’est plus de 72 M$ qui étaient consacrés aux projets visant à dynamiser l’économie de nos régions, par le biais des centres locaux de développement. Maintenant, le gouvernement a transféré cette responsabilité aux MRC, avec une fraction du budget. Pire encore, il n’est même pas en mesure de nous dire combien il reste pour le développement économique régional. C’est très inquiétant pour l’avenir de nos régions », a conclu Martin Ouellet.

Bienvenue sur le site du Parti Québécois!

Une de nos propositions pourrait vous intéresser.

Vous voulez en savoir plus?