Établissement de détention de Chicoutimi : le Gouvernement du Québec maintient un quartier cellulaire à Chicoutimi
vendredi 23 août, 2013
Facebook
Twitter

Saguenay – Le ministre de la Sécurité publique, M. Stéphane Bergeron, accompagné du député de Chicoutimi et ministre responsable de la région du Saguenay-Lac-Saint-Jean, M. Stéphane Bédard, annonce le maintien de services correctionnels à Saguenay. Un mandat a été confié à la Société immobilière du Québec (SIQ) afin d'évaluer les possibilités.

« Ce que nous préconisons, c'est la construction d'un quartier cellulaire adjacent au palais de justice de Chicoutimi. Nous croyons que ce serait une solution idéale afin de maintenir, ne serait-ce que pour des raisons fonctionnelles, une capacité correctionnelle à Chicoutimi. Nous confions donc à la SIQ le mandat d'examiner la possibilité technique, les coûts et l'échéancier de réalisation de cette nouvelle construction », a déclaré le ministre Bergeron. L'évaluation des coûts et de la faisabilité technique du projet nécessitera environ 9 mois de travail de la part de la SIQ.

Ce projet permettrait l'hébergement de 20 personnes contrevenantes. Ces nouveaux services s'adresseront en particulier aux prévenus devant comparaître du lundi au vendredi et aux personnes incarcérées qui purgeront une peine de détention discontinue la fin de semaine.

De plus, des aménagements seront disponibles afin de faciliter les rencontres entre les avocats et leurs clients aux fins de préparation des diverses étapes de leur dossier devant la justice. Ces aménagements découlent de représentations faites par des criminalistes du Saguenay.

« La décision d'aujourd'hui vient non seulement respecter les engagements que nous avons pris à l'égard de la population de la région en maintenant des services correctionnels à Chicoutimi, mais s'inscrit dans notre volonté de maintenir des services de qualité et de proximité. Elle corrige l'action des libéraux qui venait à l'encontre du consensus régional du maintien de deux installations. Je tiens à remercier le ministre de la Sécurité publique pour son ouverture dans ce dossier, mais également tous les gens qui ont participé à l'élaboration de cette solution », a déclaré le ministre Bédard.

Le ministre Bédard a de plus obtenu l'assurance que certains emplois seront maintenus jusqu'à l'échéance des travaux de cette nouvelle construction.

Bienvenue sur le site du Parti Québécois!

Une de nos propositions pourrait vous intéresser.

Vous voulez en savoir plus?